Visa s’attaque aux fraudes liées aux paiements

Selon un rapport mondial réalisé par Forrester Consulting et commandé par Visa, les attaques réalisées au niveau des GAB, qui exploitent les vulnérabilités des institutions financières afin de réussir à soustraire frauduleusement de l’argent à partir des guichets automatiques, commencent à devenir de plus en plus fréquentes. En même temps, les fraudes réalisées sans carte lors d’achats en ligne même si elles sont devenues moins fréquentes, elles ont réussi à occasionner, à elles seules pour les entreprises, près de 40 % des pertes liées à la fraude et aux coûts opérationnels. Afin de parvenir à relever tous ces défis, il est impératif de réussir à gérer la fraude liée aux paiements de manière globale et transversale. Face à l’enjeu et pour sécuriser les opérations de paiement, Visa a lancé en marge du Sommet sur la sécurité CEMEA 2019, organisé à Barcelone en Espagne, de nouvelles solutions qui permettent de se prémunir contre les fraudes liées à ce processus. Selon Visa, ces nouvelles solutions contribuent à protéger l’intégrité de l’écosystème des paiements en détectant toute menace de fraude susceptible de survenir. Selon Hector Rodriguez, Regional Risk Officer, CEMEA de Visa, « Les nouvelles solutions développées permettent de collecter différentes informations autour des paiements, mais aussi quantité de renseignements électroniques, tout en croisant des milliers de données compilées à partir d’enquêtes et de rapports relatifs aux atteintes à la sécurité, et ce afin d’aider les institutions financières et les commerçants à résoudre les problèmes de sécurité les plus critiques auxquels ils doivent faire face ».

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *