Maison FamilleNewsslide

Consommation. Le marché des jouets de plein air bat des records

Les enfants sont plus souvent à la maison et il faut bien les occuper. Le marché du jouet en profite (de 17 % de ventes en valeur), en particuliers sur les articles de plein air.

C’est la saison où l’achat de jouets de plein air bat son plein : piscine, toboggan, trottinette…«   Un tiers des ventes annuelles a lieu entre avril et juin Les familles ont tendance à s’équiper très tôt dans la saison. Les vacances de Pâques sont un moment clé », précise Frédérique Tutt, analyste du marché du jouet pour The NPD Group.

L’an dernier, le marché des jouets de plein air avait bu la tasse, puisque le confinement était tombé pile à ce moment-là. 2021 s’annonce sous de meilleurs auspices. Au premier trimestre, le marché du plein air, qui pèse 320 millions d’euros, progresse. Le segment des aires de jeux (balançoires, maisonnettes…) enregistre une hausse de 38 % sur le premier trimestre 2021 par rapport à 2020.

Des tensions sur l’approvisionnement en plastique

« La demande n’a jamais été aussi forte »​, confirme Bernard Russac, représentant de Smoby. À tel point que ses maisonnettes colorées fabriquées dans le Jura n’auront peut-être bientôt plus assez de plastique. « Il y a des tensions sur l’approvisionnement »​.

Ces belles progressions sont à mettre sur l’anticipation d’un nouveau confinement par les parents mais aussi « parce qu’ils aménagent leur jardin comme une nouvelle pièce de la maison », observe Michel Moggio de la Fédération du jouet et de la puériculture​. D’ailleurs, les ventes de piscine se sont envolées en 2020. « Moins de déplacements conjugués à un bel été, les ventes ont progressé de 39 % ».

Néanmoins, ce bon début d’année risque d’être freiné par la fermeture de magasins de jouets. Le secteur redoute une perte de 17 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit 11 % des ventes annuelles.

« La filière a appris des aléas de 2020, ajoute Michel Moggio. ​L’an dernier, nous n’étions pas prêts au confinement. Depuis, le marché s’est considérablement développé sur Internet. » ​Mais beaucoup de jouets ont besoin d’être testés en magasin.

Source: Ouest France

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page