Bien-Etre SantéFood-BoissonsLancementsService publicslide

Casa Baia lance une campagne de mobilisation pour un Aïd al-Adha propre

L’Aïd al-Adha est un rituel religieux célébré dans une atmosphère spirituelle et sociale particulière, caractérisée par des coutumes et traditions séculaires. 

Cependant, durant la période de la fête, la ville de Casablanca connait une augmentation exponentielle de la quantité de déchets, estimée en 2020 à près de 12.000 tonnes, soit le triplement du tonnage journalier habituellement enregistré.

Dans ce contexte, la Société de Développement Local Casablanca Baia, en coordination avec la Commune de Casablanca et les autorités locales,  se mobilise fortement pour assurer la propreté de la ville et garantir une bonne gestion du volume important des déchets issus des célébrations de cette fête religieuse, et ceci à travers la mise en place d’un dispositif opérationnel rigoureux et complet s’étalant sur une période de 6 jours et un plan de communication 360° en vue de sensibiliser les citoyens casablancais à la nécessité de leur contribution pour préserver l’environnement et la propreté urbaine durant cette période festive. 

Les deux sociétés de gestion déléguée de la propreté urbaine et de la gestion des déchets ménagers et assimilés à Casablanca ARMA et AVERDA ont également élaboré un programme de travail détaillé pour cette période, dans lequel ils ont détaillé les mesures à prendre en vue d’augmenter l’efficacité et la célérité du processus de collecte des déchets. 

Ainsi, plus de 400 engins et environ 500 agents de nettoiement supplémentaires seront mobilisés et déployés avant, pendant et après le jour de l’Aïd. Le balayage manuel au niveau des espaces de vente de bétail et le lavage mécanique des voies seront également renforcés.

Des travaux préparatifs au niveau de la décharge ont été initiés par ailleurs,  afin de faire face au flux important des déchets durant les 3 jours de fête.

De même, et pour la troisième année consécutive, les brigades chargées des actions de salubrité et d’hygiène, relevant de Casablanca Baia procéderont à la désinfection et la désinsectisation au niveau des mosquées, des points de vente de bétail et des points de regroupement des déchets. Au total, 60 opérateurs seront mobilisés ainsi que des moyens matériels diversifiés dont des véhicules robotisés et des fumigateurs.

La réussite de cette opération est tributaire du comportement du citoyen. A cet effet, Casablanca Baia organise une campagne de sensibilisation intégrée sous le slogan «Mobilisons-nous pour un Aïd al-Adha propre ». Cette campagne englobe de l’affichage urbain, une caravane sonore, la diffusion de messages sur les réseaux sociaux, l’animation sur le terrain ainsi que la distribution de 120 tonnes de sacs plastiques dégradables 100L en partenariat avec des organisations de la société civile actives dans le domaine de l’environnement. 

Cette campagne vise à sensibiliser les citoyens à l’importance de protéger leur environnement en respectant les recommandations suivantes :

  •  Bien nettoyer les déchets d’abattage en cas de sacrifice sur les voies publiques,
  • Ramasser les déchets d’abattage dans les sacs en plastique dégradable distribués à cet effet ;
  • Jeter les sacs en plastique à l’intérieur des conteneurs et non de façon aléatoire pour éviter les odeurs désagréables et les insectes ;
  • Éviter de jeter la toison du mouton qu’après l’avoir saupoudrée de sel et la laisser sécher dans un endroit bien aéré ;
  • Ne pas se débarrasser des restes de charbon de bois à l’intérieur des conteneurs pour éviter de les brûler.

Le numéro vert 0800004545 est mis à la disposition des citoyens pour toute demande d’information ou réclamation relative à la gestion des déchets.

Source: Communiqué officiel

Un commentaire

  1. Chez-eux les gens sont propres et respectueux, mais dès qu’ils quittent leur petit nid douillet, ils se permettent de tout saloper. Ils oublient que s’ils souillent la rue ils insultent leur pays et par conséquent le Royaume et ses dirigeants. Alors, chers compatriotes, suivons cet adage : notre plaisir ne doit pas être un calvaire pour mon frère ou mon voisin. Le respect de l’autre, sous toutes ses formes, doit être spontané et non pas obligé, car là où une obligation intervient, l’indiscipline n’est pas loin. Aïd Moubarak à toutes et à tous.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page