Hôtels-VoyagesNewsslide

Location de vacances : Les réservations explosent au Maroc cet été malgré la pandémie

Après plus d’une année de crise sanitaire accompagnée par des restrictions de déplacement sévères, les Marocains ont pu profiter de la période estivale pour voyager en masse vers les principales destinations touristiques du pays.

Le tourisme est sans doute l’un des secteurs économiques les plus éprouvés par la pandémie de la Covid-19. Afin de contribuer au redressement de ce secteur vital, les Marocains ont été encouragés à passer leurs vacances au sein du territoire national, ce qui a entraîné une forte demande locative au niveau de certaines villes.

Étant la marketplace leader au Maroc et visant en permanence à l’alignement de sa stratégie sur les besoins du marché, Avito.ma a développé la catégorie « Location de vacances » pour offrir aux vacanciers comme aux professionnels, des fonctionnalités de recherche et de réservation optimales répondant à leurs besoins.   

Alors que la catégorie « Location de vacances » comptait une moyenne de plus 300 000 visites par mois au courant de l’année 2021, ce chiffre a doublé au mois de juin avec 632 000 visites, et a triplé en juillet pour atteindre plus de 1 000 000 de visites enregistrées, marquant ainsi un record sur la demande des deux dernières années. 

Le classement des villes les plus recherchées a par ailleurs également connu du changement durant cette période. 

Alors que depuis le début de l’année, Marrakech occupait la tête du classement des villes les plus recherchées, avec plus de 13% des recherches effectuées sur la catégorie, suivie de Casablanca avec 12% et de Rabat avec 8%, la période estivale dans son ensemble, et celle de l’Aïd en particulier, ont changé la donne en faveur des villes côtières, à savoir Agadir, suivie d’Essaouira et de Tanger.

Quant à l’offre de location de vacances, elle se concentre en premier lieu sur Marrakech à hauteur de 30% de l’ensemble des offres listées sur la plateforme, suivie d’Essaouira à hauteur de 12% et de Casablanca avec 9% de biens listés. 

Cette répartition reste la même pendant l’été pour Marrakech et Essaouira, mais augmente considérablement pour les villes côtières d’Agadir, Tanger et Martil qui dépassent même le nombre de biens listés sur Casablanca. 

En ce qui concerne les prix de location, ceux-ci varient sensiblement d’une région à l’autre, allant d’une moyenne de 1000 dhs par nuitée à Taghazout (un prix qui a connu plus de 50% d’augmentation durant le mois de juillet), à 200 ou 300 dhs pour les villes non côtières. 

D’autres destinations côtières restent plus accessibles, avec une moyenne de 500 Dhs pour une nuitée à Tanger ou Tétouan, ou encore de 350 Dhs pour une nuitée à Al Hoceima ou Larache. 

La plateforme propose ainsi une large panoplie d’offres de standings variés, allant des appartements résidentiels aux luxueuses villas en bord de mer, équipées de piscines privatives et de grands espaces extérieurs à un prix pouvant dépasser les dizaines de milliers de dirhams par nuitée, et destinées à une clientèle recherchant le luxe dans les différentes parties du pays.

La marketplace Avito.ma encourage cette diversité dans l’offre pour répondre aux différents besoins et budgets, en développant plusieurs fonctionnalités avantageuses : un calendrier, idéal pour réserver à l’avance les créneaux souhaités, une multitude de filtres pour affiner la recherche, des informations sur la capacité d’hébergement et une navigation simple et optimisée pour améliorer l’expérience utilisateur.

Cherchant également à accompagner les professionnels du secteur, Avito.ma a conçu une offre spéciale consistant à proposer des boutiques éphémères dont la durée couvre exclusivement la période estivale à un prix imbattable, assurant ainsi à ses partenaires une meilleure visibilité et une complète digitalisation de leur offre.

Par la même occasion, la plateforme a réalisé une étude spéciale sur la location saisonnière afin de cerner les besoins de ses visiteurs, mais également de permettre aux professionnels de fixer un prix de loyer adéquat au marché actuel.

Aujourd’hui, les types de logement prisés restent relativement variés. Plus de 59 % des personnes interrogées choisissent de passer leurs vacances dans un appartement de location, 39% dans un hôtel et 18% préfèrent voyager chez la famille pour minimiser les risques de contamination du virus. 

Par ailleurs, le besoin de vacances est vivement exprimé chez 74% des répondants : 47% réservent leur hébergement pour une durée comprise entre 7 à 10 jours, 26% comptent partir pour moins de 7 jours et 18% pensent voyager entre 11 et 15 jours.

Plusieurs critères prépondérants entrent en jeu pour effectuer la réservation en ligne. En effet, 65% des répondants choisissent leur séjour en fonction des offres intéressantes, 49% en se basant sur des prix attrayants et 38% prennent d’abord en considération la sécurité du site en question. D’autre part, 63% des répondants déclarent utiliser Avito.ma pour ses offres variées, 53% pour ses prix attractifs et 45% pour ses filtres de recherches. 

« Au Maroc, le secteur touristique a été fortement impacté par la crise sanitaire liée à la Covid-19. Cette étude dédiée à la location saisonnière a pour but de fournir aux professionnels du secteur ainsi qu’aux particuliers des chiffres clés pour avoir une meilleure visibilité sur le marché de la location estivale. » rapporte Vanina Betti, Directrice Marketing d’Avito.

Elle continue : « Nous avons également mis en place pour nos utilisateurs des boutiques spécialement consacrées aux offres de location de vacances, afin de satisfaire au mieux la demande mais aussi leur permettre de profiter des meilleures opportunités. »  

Dorénavant, face à la crise sanitaire, la location de maison de vacances est devenue l’alternative idéale pour s’oxygéner et éviter les hébergements collectifs, source potentielle de stress et de transmission du virus. Avito.ma accompagne pleinement cette nouvelle tendance en mettant à disposition de tous les outils nécessaires pour laisser place au confort et à la sécurité absolue des voyageurs. 

Source: Communiqué officiel

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page