NewsService publicslide

Enseignement: l’Education Islamique out des examens?

Difficile de ne pas faire le rapport avec la débâcle du parti islamique PJD, à condition que l’information soit vérifiée. Il s’agit, en effet, d’une note émanant du ministère de l’Education Nationale où l’on détaille les procédures à suivre pour l’année 2021-2022 en ce qui concerne les examens de contrôle continu et d’obtention des différents certificats du cycle fondamental (primaire, collège et lycée). Force est de constater, non sans étonnement, que la note ne cite aucunement l’Education Islamique comme matière à passer, à se demander même s’elle est prévue dans les programmes (voir photo ci-dessous) .

L’info qui a filtré depuis hier n’a pas manqué de créer la polémique poussant le ministère à s’expliquer via dépêche de l’agence officielle MAP. On y lit, en guise de réponse, que « soucieux de lever tout équivoque, le ministère a précisé que les mesures contenues dans la note n’apportent aucun changement ou modification aux matières des examens unifiés aux plans provincial, régional et national, ni sur leurs coefficients ni les heures dédiées, y compris la matière de l’éducation islamique, qui a toujours été l’un des composants de l’examen provincial de la langue arabe pour l’obtention du certificat d’études primaires.

Donc, d’après le ministère Amzazi, l’Education Islamique existe toujours mais sera comprise dans l’examen de la langue Arabe en général. Cela signifie qu’il y a quand même changement par rapport à la pratique poursuivie jusque-là! Hein?!

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page