NewsService publicslide

Akhannouch présente les grandes lignes du programme gouvernemental

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, lundi, les grandes lignes du programme gouvernemental, lors d'une séance plénière tenue par les deux Chambres du parlement, conformément aux dispositions de l'article 88 de la Constitution.

Lors de cette plénière, présidée par les présidents de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers, respectivement MM. Rachid Talbi Alami et Naam Miyara, le chef du gouvernement a mis l’accent sur les principaux axes du programme gouvernemental, portant notamment sur la sortie avec succès de la crise liée à la pandémie de la Covid-19, la consolidation du choix démocratique et le renforcement de ses mécanismes, ainsi que l’engagement à mettre en oeuvre le contenu du Nouveau modèle de développement.

M. Akhannouch a aussi évoqué les principes directeurs du programme gouvernemental, ainsi que les dix engagements du gouvernement au cours de la période 2021-2026, tout en faisant référence aux priorités sur lesquelles l’Exécutif devra se pencher, à savoir le renforcement des piliers de l’État social, la stimulation de l’économie nationale au profit de l’emploi, la consécration d’une bonne gouvernance dans la gestion publique, ainsi que l’établissement d’une forte relation de coopération entre les organes exécutif et législatif.

Le programme gouvernemental, a-t-il poursuivi, apporte des réponses réalistes et ambitieuses pour sortir de la crise et se projeter dans l’avenir avec détermination et constance, en adoptant une batterie de mesures visant à mettre en œuvre le nouveau modèle de développement et les actions à mener contenues dans les programmes des partis formant la majorité gouvernementale, afin d’apporter une réponse explicite aux priorités des citoyennes et citoyens.

M. Akhannouch a affirmé que le programme gouvernemental puise son esprit et sa philosophie des Hautes Orientations Royales et se recoupe avec le contenu du nouveau modèle de développement du Royaume.

Il s’agit, selon lui, d’un projet qui puise sa source dans les constantes du Royaume, sa richesse historique, la vitalité de sa culture, la diversité de son identité et la multiplicité de ses capacités, prospectant ainsi les perspectives du développement intégré et durable.

L’article 88 de la Constitution stipule qu’après la désignation des membres du gouvernement par le Roi, le Chef du Gouvernement présente et expose devant les deux Chambres du Parlement réunies, le programme qu’il compte appliquer. Ce programme doit dégager les lignes directrices de l’action que le gouvernement se propose de mener dans les divers secteurs de l’activité nationale et, notamment, dans les domaines intéressant la politique économique, sociale, environnementale, culturelle et extérieure.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page