NewsService publicslide

Ports: Le Maroc prévoit d’investir 1,43 milliard de dollars dans le secteur portuaire en 2022

Le ministre de l'Equipement et de l'Eau, Nizar Baraka, a déclaré que le Royaume s'apprête à construire le plus grand port de la région du Sahara

Le Maroc prévoit d’investir 15 milliards de dirhams (1,43 milliard de dollars) dans le secteur portuaire au cours de 2022, dans le cadre de ses efforts pour dynamiser l’industrie maritime en Afrique du Nord.

C’est ce qu’a affirmé le ministre marocain de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, lors de sa participation à une commission parlementaire à la Chambre des représentants (la première chambre du Parlement), pour présenter le projet de sous-budget de son ministère.

« Le port atlantique de Dakhla (région du Sahara) est d’une grande importance. Les travaux commenceront dans les semaines à venir, pour jouer un rôle clé dans le domaine de la pêche maritime, du commerce, de l’énergie, de l’agriculture et du tourisme », a-t-il déclaré.

Le gouvernement a affirmé que la construction du port atlantique de Dakhla dans la région du Sahara coûtera 10 milliards de dirhams (951 millions de dollars), et permettra le développement économique et social des provinces du sud du Royaume.

Le port, considéré comme le plus grand du genre dans la région du Sahara, devrait constituer un point majeur de liaison commerciale maritime entre les pays africains et leurs homologues latino-américains, à commencer par le Maroc.

« L’année prochaine, nous poursuivrons les travaux de construction du port de Nador en Méditerranée occidentale, pour un coût de 10 milliards de dirhams (951 millions de dollars) », a ajouté le responsable marocain.

Sur 14 ports de commerce, dont 9 majeurs, le Maroc est devenu l’une des zones logistiques les plus importantes d’Afrique, se classant au premier rang du continent dans le secteur de la manutention et du chargement maritimes.

Le Maroc estime que le développement du trafic commercial maritime sera une plate-forme majeure pour les activités de commerce international et d’investissement sur le continent africain.

Source: aa.com.tr

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page