ImmobilierNewsslide

TGCC: AGR recommande de souscrire à l’IPO

Attijari Global Research (AGR) recommande aux investisseurs de souscrire à l’opération d’introduction en Bourse (IPO) de la société TGCC.

« Au terme de notre analyse de la notice d’informations de l’IPO et sur la base de nos échanges avec le Management, nous ressortons avec un avis favorable quant à la souscription à cette opération », indique AGR dans une note d’analyse, publiée en marge de l’introduction en Bourse de la société.

D’après les analystes de la société de recherche, le « timing » d’introduction en Bourse conjugué à la capacité du Management à surperformer son business plan durant la période 2021-2022 devraient prendre le dessus sur les facteurs de risque à moyen et long termes.

Ces derniers concernent, précisent-ils, principalement le poids prépondérant de la Valeur Terminale, le risque financier lié à l’évolution du BFR (besoin en fonds de roulement) et enfin, le manque de visibilité quant au processus de sortie du fonds d’investissement MC II Concrete.

Dans le détail, l’analyse d’AGR fait ressortir 5 messages clés concernant cette IPO. Le premier, précise AGR, est que cette opération, avec une seule tranche proposée aux différents profils d’investisseurs, semble favoriser davantage les personnes physiques. « Tenant compte de leur taille, les Institutionnels devraient privilégier une implémentation directe auprès du fonds MC II Concrete et ce, dans le cadre d’une éventuelle sortie sur le moyen terme », note la même source.

Le deuxième message est que cette nouvelle introduction s’inscrit dans un contexte boursier porteur. D’une part, l’appétit des investisseurs envers les Actions atteint des plus hauts historiques au T4-21. D’autre part, l’intérêt croissant des gérants de fonds envers la thématique infrastructure, particulièrement post-crise sanitaire, devrait soutenir une dynamique positive du titre TGCC en Bourse.

« En effet, le Maroc devrait entamer un cycle favorable d’investissement se traduisant par un taux de croissance du secteur des BTP au moins deux fois supérieur à celui du PIB », soulignent les analystes.

Le troisième est que le Business Plan présenté lors de cette IPO n’intègre pas plusieurs leviers de croissance, à savoir l’effet de rattrapage des niveaux de marge, les revenus issus des filiales africaines, la croissance externe et enfin, la diversification des activités vers les Barrages & Ports. Dans ces conditions, le Management serait en mesure de surperformer son business plan sur la période 2021-2022 et par conséquent, d’améliorer ses ratios de valorisation comparativement au marché Actions.

En ce qui concerne le 4ème message clé, les analystes relèvent que le poids important du BFR au niveau du Bilan conjugué à un taux d’endettement relativement élevé mettent en avant deux facteurs de vigilance sur le moyen terme. D’une part, l’impact d’un éventuel rallongement des délais clients sur la capacité de génération du cash, et d’autre part, la marge de manœuvre future pour le financement d’une croissance plus soutenue.

Enfin, les analystes soulignent que le poids prépondérant de la Valeur Terminale dans la Valeur d’Entreprise (soit de 78%) ne semble pas tenir compte de certaines spécificités de TGCC, notamment le poids de l’homme clé, le profil familial de la société et la cyclicité relative de l’activité du BTP par rapport aux secteurs plus résilients à l’image des Télécoms et de la Grande Distribution.

L’introduction en Bourse de la société TGCC est la 1ère opération sur le marché marocain en 2021 avec un montant global de 600 millions de dirhams (MDH). TGCC est un opérateur de « référence » au sein du secteur du bâtiment. Grâce à sa contribution aux projets d’infrastructure structurants au Maroc, TGCC a pu construire au fil de la dernière décennie une véritable « marque » dans le secteur du bâtiment.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page