Lire le journal au Maroc, un truc de riches!

Au Maroc, il faut être riche pour lire un journal. C’est la conclusion principale que tire un article de L’Economiste exploitant un sondage de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ), réalisée par LMS-CSA. Riches c’est à relativiser, car il s’agit selon l’étude d’une couche ayant un revenu minimum de 8.000 dirhams/mois. Ce qui est pour certaines familles au Maroc juste une fortune ; mais des miettes aussi pour d’autres. En tout cas, dans l’étude il y a d’autres constats aussi intéressants : 100 dirhams, le prix maximum que les sondés sont prêts à payer pour acheter de l’info en ligne ; 74% des femmes sondées lisent la presse électronique ; 80% regardent les chaînes satellites arabes en premier ; Hit Radio est la radio la plus écoutée au Maroc…Dommage qu’on n’ait pas accès au détail de l’échantillon sondé!

 

Commentaire Facebook