Auto-MotoNewsService publicslide

Secteur automobile: les exportations atteignent leur niveau le plus haut depuis 5 ans

Les exportations marocaines du secteur automobile atteignent 77,7 milliards de DH, soit le niveau le plus élevé sur les cinq dernières années, selon les statistiques de l’Office des changes à fin septembre 2022. Cet article est une revue de presse des Inspirations Eco.

Les exportations marocaines du secteur automobile atteignent 77,7 milliards de DH, soit le niveau le plus  élevé sur les cinq dernières années, rapporte Les Inspirations Eco dans son édition de ce vendredi.

Se basant sur le rapport mensuel de l’Office des changes sur les échanges extérieurs du Maroc à fin septembre 2022, le journal indique, globalement, que les exportations de biens se sont établies à 317.891 MDH contre 231.321 MDH l’année dernière. Ce qui représente une hausse de 37,4%.

On apprend que cette croissance porte sur les exportations de l’ensemble des secteurs, à leur tête, les phosphates et dérivés, le secteur automobile et celui de l’agriculture et agroalimentaire. Sur les neuf premiers de 2022, on note que les ventes du secteur automobile atteignent 77.681 MDH, soit une augmentation de 34,9%. Il s’agit ainsi de leur niveau le plus haut sur les 5 dernières années.

Les Inspirations Eco précise que cette hausse concerne les ventes du segment de la construction et celles du segment du câblage, et que les exportations du segment de l’intérieur, véhicules et sièges, quant à elles, demeurent quasi stables.

Soulignons que de leur côté, les ventes des phosphates et dérivés ont augmenté de 66,6% pour s’établir à 91.808 MDH à fin septembre 2022 contre 55.120 MDH à fin septembre 2021. Cette hausse est attribuable à l’augmentation des exportations des engrais naturels et chimiques due à l’effet prix qui a doublé.

Force est de remarquer que le rapport a indiqué aussi que les exportations du secteur agriculture et agroalimentaire ont atteint 61.367 MDH contre 50.808 MDH au titre de la même période de l’année dernière, soit une hausse de 20,8%. Cette progression, souligne le quotidien, s’explique par la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire et celles de l’agriculture, sylviculture et chasse.

Précisons que les exportations du textile et du cuir s’accroissent de 26,7%, ajoutant que cette hausse est attribuable notamment à la progression des ventes des vêtements confectionnés, des articles de bonneterie et des chaussures.

Par ailleurs, l’évolution remarquable des exportations marocaines n’a pas freiné l’accroissement du déficit commercial qui a augmenté de 53,3%. «Le taux de couverture, quant à lui, perd 2,6 points. Les importations atteignent 552.347 MDH contre 384.218 MDH à fin septembre 2021, soit une hausse de 43,8%. La hausse des importations de biens fait suite à l’augmentation des achats de la totalité des groupes de produits», explique Les Inspirations Eco, ajoutant que la facture énergétique a plus que doublé se situant à 114.720 MDH à fin septembre 2022.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page