Crédit: fin des pratiques abusives?

32%43081_eco_03-11-2014_p18.qxp

Vous vous apprêtez à souscrire à un crédit consommation ou immobilier, sachez alors qu’il y a du nouveau en la matière en termes d’informations consommateurs. En gros, votre banquier devra vous remettre une offre préalable de crédit (OPC) détaillant les principales informations de son offre : le montant net du crédit avec et sans intérêt, les conditions et le tarif de l’assurance, les perceptions forfaitaires comme les frais de dossier, et le taux effectif global que vous supportez en réalité, c’est-à-dire le taux annoncé augmenté de tous les frais annexes supportés. L’OPC détaille également les conditions applicables en cas de remboursement anticipé ou de contentieux. Ces changements interviennent à la suite de l’entrée en vigueur depuis avril d’un décret d’application de l’une des mesures inscrites dans le Code du Consommateur de 2011. Après lecture minutieuse de l’OPC et signature du contrat de crédit vous disposez encore de 7 jours pour y renoncer. Comment se rétracter ? Un formulaire détachable est joint à l’OPC. Il vous suffira de le remplir et de le remettre à l’agence bancaire concernée contre accusé de réception cacheté, signé. A un moment où le crédit est en crise, il semble que les parties prenantes aient enfin compris qu’il n’y pas mieux pour la pérennité d’un commerce quel conque que la transparence. Pensée à tous ceux qui ont été victimes de pratiques abusives…

 

Commentaire Facebook