NewsService publicslide

L’année 2022 a été celle des réalisations socio-économiques, malgré une conjoncture contraignante

L’année 2022 a été “une année de réalisations socio-économiques, en dépit d’une conjoncture contraignante marquée par la crise sanitaire, les tensions géopolitiques et le manque de précipitations”, a souligné jeudi le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Dans une allocution au début des travaux du Conseil de gouvernement, M. Akhannouch a relevé que 2022 “n’a pas été une année facile, mais une année pleine de défis que le gouvernement a affrontés en toute assurance et avec un esprit de responsabilité”, fidèle en cela aux engagements qu’il a pris au terme des échéances électorales de 2021.

“Grâce aux Hautes orientations royales ainsi qu’au volontarisme du gouvernement et des différents partenaires économiques et sociaux, on a réussi à faire face aux répercussions de la crise et à garder la confiance des citoyens et des différents acteurs”, s’est-il félicité.

Dans le même ordre d’idées, le chef du gouvernement a souligné que “la consolidation des bases de l’État social a été le trait saillant de cette année”, notant que l’Exécutif “a réussi la mise en œuvre du chantier de généralisation de l’assurance maladie obligatoire (AMO), conformément à la volonté de SM le Roi et dans le strict respect de l’agenda royal”.

A la faveur d’un travail collectif, “le pari a été gagné et ce grand chantier royal a commencé à porter ses fruits, au bénéfice de tous les Marocains, sur la base de l’égalité des chances et de la justice socio-spatiale”, a relevé M. Akhannouch.

Et de rappeler l’accord historique conclu avec les partenaires sociaux, qui a permis de réaliser un ensemble d’acquis au profit de la classe ouvrière, tant dans le secteurs public que celui privé, et de “bâtir, dans un climat de confiance, un dialogue social permettant de formuler des solutions sur les plans régional et provincial”.

M. Akhannouch a mis en avant, à ce propos, les efforts de l’Exécutif et du Parlement pour la promulgation de la loi-cadre relative au système de santé et de la loi-cadre relative à l’investissement, le but étant de doper l’investissement privé et de créer de l’emploi.

In fine, le chef du gouvernement a appelé les membres de son cabinet à organiser des rencontres de communication et des tournées nationales pour faire connaître les réformes structurelles initiées par le gouvernement, assurer l’accompagnement et le suivi des chantiers de développement lancés, accélérer la cadence de réalisation et mettre en évidence leur impact sur le quotidien des citoyens.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page