Finances-CréditNewsService publicslide

Les activités agricoles en repli de 15,2% en 2022

Les activités agricoles se seraient repliées de 15,2% en 2022, après une progression de 17,8% en 2021, selon le Budget économique prévisionnel 2023 du Haut-Commissariat au Plan (HCP).

“Le spectre de la sécheresse a été globalement plus sévère en 2022, avec un déficit pluviométrique de près de la moitié par rapport à une année normale qui aurait pénalisé les cultures et affaibli la résilience des filières animales, sur fond d’un renchérissement des coûts de l’énergie, des engrais et des aliments de bétail”, a indiqué, jeudi à Rabat, le Haut Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du HCP, Ayachi Khellaf, lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation du Budget économique prévisionnel 2023.

Hors agriculture, M. Lahlimi a affirmé que les entreprises ont été confrontées à des difficultés qui ont pesé lourdement sur leur activité, notant que la proportion des entreprises manufacturières ayant déclaré des freins d’approvisionnement, au niveau des enquêtes réalisées par le HCP, a atteint 65,4% à la mi-2022, au lieu de 15% en 2019.

Il a, en outre, souligné, que l’insuffisance de la demande est devenue également plus pressante dès le troisième trimestre 2022, notamment pour les industries des minéraux de carrière, la construction et les services de l’information et de la communication.

Dans ce sens, il a fait savoir que l’activité du secteur secondaire serait restée peu dynamique, affichant une quasi-stagnation par rapport à 2021 (+0,4%).

Dans les services, l’activité aurait, en revanche, conservé une croissance soutenue, bien qu’en léger retrait par rapport à 2021 (+5,3%, après +6,4%), dopée par la levée des restrictions du déplacement.

Au total, la croissance économique hors agriculture aurait atteint 3,4% en 2022, au lieu de 6,8% en 2021.

Dans ce contexte de ralentissement de la croissance économique, et suite à la baisse du taux d’activité et aux créations des postes générées par les activités tertiaires qui auraient compensé les pertes enregistrées au niveau des secteurs du BTP et de l’agriculture, le taux de chômage au niveau national aurait légèrement baissé pour atteindre 11,6% en 2022.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page