Bien-Etre SantéNewsslide

Sinopharm Foreign Trade signe avec LAPROPHAN, un nouveau chapitre dans la coopération sino-marocaine

Ce vendredi 10 février, M. Zhang Haoji – Vice-Président du Département des Affaires Commerciales Internationales et Président de Sinopharm Foreign Trade et le Dr. Farid Bennis, Président Directeur général de Laprophan, ont procédé à la signature d’un Accord de coopération stratégique au cours d’une cérémonie en duplex entre Beijing et Casablanca, en présence de. M. Yan Bing – Vice-Président de Sinopharm International et Président du Département des Affaires Commerciales Internationales.

Cette coopération couvre, à l’exception des vaccins, tous les domaines de la santé et de la médecine, notamment les préparations pharmaceutiques, les principes actifs, les articles de conditionnement, les consommables pharmaceutiques et les dispositifs médicaux ainsi que les équipements et matériels de production pharmaceutique. Cet accord comprend également le transfert de technologie en faveur de Laprophan dans la perspective d’une production locale de certaines spécialités pharmaceutiques.

Dans son allocution d’ouverture, M. Yan Bing – Vice-Président de Sinopharm International – a indiqué que “la signature de cet accord constitue une coopération entre Sinopharm et Laprophan, pionnier de l’industrie pharmaceutique au Maroc, dans les domaines de la médecine et de la santé, guidée par l’initiative « la ceinture et la route » de la Chine. Grâce aux efforts conjoints des deux parties, la signature de cet Accord de coopération stratégique pose un nouveau jalon dans la coopération entre la Chine et le Maroc dans le domaine de la médecine et de la santé, favorisant la mise à niveau de la coopération dans l’ensemble de la chaîne industrielle de la médecine et de la santé, et franchissant ainsi une nouvelle étape vers la construction de la « Communauté de destin sino-africaine ».

Pour sa part, le Dr Farid Bennis, Président de Laprophan, s’est « félicité de la signature de ce partenariat avec un leader mondial de l’industrie pharmaceutique qui va permettre, à l’exclusion des vaccins gérés par ailleurs, de répondre à des besoins de santé, et contribuer à renforcer la sécurité sanitaire de notre pays, conformément aux Hautes Orientations Royales».

Le Dr. Farid Bennis appelle également à “élargir l’initiative de la Ceinture et la Route au reste de l’Afrique et au secteur de la santé et ce, grâce à la présence de Laprophan dans de nombreux pays d’Afrique, permettant de mieux répondre avec Sinopharm aux besoins de santé publique du continent”.

Source: Communiqué officiel

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page