Finances-CréditNewsslide

BMCI: titre à “vendre” (CDG Capital Insight)

CDG Capital Insight a recommandé, dans une récente note d’analyse sur les perspectives du marché actions, de “vendre” le titre “BMCI” dans les portefeuilles, avec un cours théorique de 388 dirhams.

“La valorisation du groupe sur la base d’un DCF (Ndlr: Discounted Cash Flow ou méthode d’actualisation des flux de trésorerie) conduit à un cours théorique de 388 MAD, soit un potentiel de baisse de 16,3% par rapport au cours de clôture du 09/02/2023. Ainsi, en se basant sur l’échelle de recommandation de CDG Capital Insight, nous recommandons de vendre le titre ‘BMCI’. Certes, le groupe bénéficie d’une structure financière solide”, indique CDG Capital Insight dans un rapport portant sur les perspectives du marché actions face à des enjeux systémiques.

Alors que le groupe bénéficie d’une structure financière solide, son activité est toujours sous pression, relève la même source, notant qu’en effet, le PNB du groupe peine à renouer avec la croissance.

Après avoir enregistré un TCAM (taux de croissance annuel moyen) de -0,3% sur les cinq dernières années (2016-2021), les revenus du groupe sont attendus en légère baisse pour 2022. Aussi, la profitabilité du groupe devrait pâtir de l’alourdissement prévu du coefficient d’exploitation, comme en atteste les résultats à fin septembre.

A l’issue de la publication des résultats à fin septembre, les analystes de CDG Capital Insight tablent désormais sur une légère baisse de 0,4% du PNB du groupe à 3 milliards de dirhams (MMDH) en 2022. Ce repli traduit essentiellement la baisse de 1,1% de la marge d’intérêt.

Par ailleurs, suite à l’effort d’investissement entamé par le groupe, notamment en IT, le coefficient d’exploitation devrait se maintenir à un niveau élevé aux alentours de 70% à fin 2022, quoiqu’en légère baisse par rapport à 2021. De ce fait, le résultat brut d’exploitation devrait augmenter légèrement de 1,6% à 901,4 millions de dirhams (MDH) selon les estimations de CDG Capital Insight.

Au final, le RNPG est prévu à 152,6 MDH en 2022e contre 167,1 MDH en 2021. Ainsi, la marge nette devrait se situer à 5,1%.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page