Finances-CréditNewsService publicslide

L’absence des TPE-PME du dialogue social !

Le gouvernement marocain, les syndicats et le patronat sont actuellement en discussion pour examiner la situation économique du pays, mais la confédération marocaine de TPE-PME s’inquiète de l’absence de représentants des Très Petites Entreprises (TPE) dans ces discussions.

On apprend dans un communiqué officiel de la confédération que les TPE sont un pilier fondamental de l’économie marocaine, créant des emplois et stimulant la croissance, mais malheureusement, leurs préoccupations ne sont pas entendues dans ce processus crucial. Les TPE font face à de nombreuses difficultés, notamment le manque d’accès au foncier, aux financements, aux commandes publiques et les retards de paiement prolongés depuis la pandémie.

Malheureusement, les chiffres récents montrent que plus de 25 000 TPE ont fait faillite cette année seulement, tandis que plus de 250 000 sont en danger de faillite si des mesures ne sont pas rapidement prises pour améliorer leur situation financière.

La confédération marocaine de TPE-PME exhorte tous les acteurs impliqués dans le dialogue social – le gouvernement marocain, les syndicats et le patronat – à inclure activement les représentants des TPE dans les discussions pour qu’ils puissent faire entendre leurs préoccupations et participer pleinement aux débats sur l’amélioration du climat socio-économique général. Cette inclusion est essentielle pour garantir une prise en compte globale et complète des intérêts économiques nationaux, ce qui profitera à l’ensemble du tissu économique et social marocain.

La confédération marocaine de TPE-PME espère que cet appel à une inclusion plus large sera entendu et pris en compte. Les TPE ont besoin de soutien pour surmonter les difficultés actuelles et contribuer pleinement au développement socio-économique général du pays. Leur éviction du dialogue social pourrait pousser la confédération marocaine de TPE-PME à durcir ses positions vis-à-vis de certains de ses engagements antérieurs. Il est impératif de prendre des mesures concrètes pour aider les TPE à surmonter les difficultés actuelles et favoriser un développement durable et inclusif pour tous.

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page