Formation-CarrièreNewsslide

Cérémonie de remise des diplômes de la première promotion du Centre de la 2ème chance-Nouvelle génération «Al Hossna» à Ain Chock

Le mercredi 24 mai 2023, le Centre de la 2ème chance-Nouvelle génération « Al Hossna » à Ain Chock, Casablanca, a célébré le 18ème anniversaire de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain en organisant la cérémonie de remise des diplômes de la première promotion de l’année 2022-2023.

Cette promotion inaugurale a accueilli 147 jeunes élèves en situation d’abandon scolaire, offrant une opportunité de réintégration dans le système éducatif grâce à une formation en alternance combinant enseignement pédagogique et formation professionnelle.

Lors de cette cérémonie, des personnalités importantes étaient présentes, dont M. Said Ahmidouche, Wali de la région de Casablanca-Settat et Gouverneur de la Préfecture de Casablanca, M. Mounir Hammou, Gouverneur de la Préfecture d’Arrondissement d’Ain Chock, M. Abdelmoumen Taleb, directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région de Casablanca-Settat, Mme Latifa Lamalif, directrice provinciale de l’éducation et de la formation de Ain Chock, et M. Yassine Errikh, président de l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté (AMBC). Ils ont tous participé à la remise des diplômes de la première promotion du centre.

Cette initiative, encadrée par l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté, s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’Académie Régionale d’Éducation et de Formation de la région de Casablanca-Settat, la Direction Régionale d’Ain Chock et l’Association. Elle bénéficie du soutien financier de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain.

L’événement a été marqué par une présentation détaillée du Centre et par la visite de ses différentes installations. Les bénéficiaires du centre ont également reçu des équipements de travail et des permis de conduire, grâce au soutien de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain.

Tout au long de leur parcours, les bénéficiaires ont pu bénéficier de formations pédagogiques pour faciliter leur réintégration dans le système scolaire, ainsi que de formations professionnelles dans des domaines tels que le e-commerce, l’informatique, la maintenance de smartphones et de matériel informatique, la pâtisserie, la coiffure, la teinture et les arts de la décoration. Ces formations ont été dispensées par une équipe de 18 encadrants.

Latifa Lamalif, directrice provinciale de l’éducation et de la formation de Ain Chock, a souligné l’importance du Centre de la deuxième chance-Nouvelle génération dans la lutte contre le décrochage scolaire. Elle a présenté les différentes dimensions pédagogiques et professionnelles offertes aux élèves, qui leur permettront de s’insérer sur le marché du travail ou de poursuivre leurs études. Elle a également noté que ce projet s’aligne sur les dispositions du projet de loi-cadre n°51.17, en particulier celles liées à la sécurisation du rattrapage scolaire et à l’amélioration de l’efficacité de l’éducation non formelle. Ce projet est également en adéquation avec le contenu de la feuille de route 2022-2026 de la réforme de l’éducation.

Yassine Errikh, président de l’Association Moltaka B’ladi pour la Citoyenneté, a souligné que le Centre de la deuxième chance-Nouvelle Génération « Al Hossna » offre aux bénéficiaires une opportunité de réintégration dans le système éducatif ou professionnel. Les formations dispensées sont adaptées aux besoins du marché du travail, couvrant des métiers modernes ainsi que des formations en langues vivantes. Ces activités sont complétées par un suivi psychosocial, une éducation physique et d’autres activités parallèles.

Il est prévu d’élargir la capacité du Centre de la 2ème chance-Nouvelle génération « Al Hossna » lors de la prochaine saison scolaire, en renforçant d’autres branches professionnelles correspondant aux exigences du marché du travail.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page