Food-BoissonsNewsslide

Sur le marché américain, le secteur oléicole marocain affiche ses ambitions

Plus de 40 exposants marocains participent cette année au salon Summer Fancy Food de New York, soit une délégation deux fois plus importante que l’année précédente. Ces exposants, issus des secteurs agroalimentaire et halieutique, sont des industriels et des coopératives.

Le pavillon national marocain, d’une superficie de 390m2, est principalement animé par des acteurs du secteur oléicole. Ils présentent une gamme de produits variés, tels que l’huile d’olive, les olives, la confiserie, le couscous et les pâtes, les conserves de sardines et de maquereaux, ainsi que les herbes aromatiques et les produits du terroir.

L’objectif des exposants marocains d’huile d’olive lors du salon Summer Fancy Food, un événement majeur de l’industrie des produits gourmets et de la gastronomie fine, est de renforcer la notoriété croissante des produits marocains sur le marché américain. Cette foire attire plus de 20 000 professionnels du monde entier sur une durée de trois jours.

Les entreprises marocaines mettent en avant une offre compétitive à forte valeur ajoutée et la qualité des produits marocains, réputés pour leurs saveurs riches. La concurrence est rude pour répondre efficacement aux divers besoins du marché américain, avec des acheteurs, exportateurs, distributeurs spécialisés, chaînes hôtelières et chefs cuisiniers présents lors de l’événement.

Le secteur oléicole marocain se distingue par son adoption de technologies de pointe et de pratiques durables qui protègent l’environnement, les ressources naturelles, la diversité génétique, ainsi que les sols et les paysages environnants. C’est ce qu’affirme Morocco Foodex, l’organisme public chargé du contrôle et de la coordination des exportations agricoles et agroalimentaires.

Un exposant marocain reconnu pour ses efforts en recherche et développement a déclaré lors du salon Summer Fancy Food que la production d’huile d’olive génère des déchets. Après de nombreuses années de recherche appliquée, ils ont réussi à créer des produits aux performances étonnantes, tels qu’une gamme de compléments alimentaires et de produits anti-âge à l’efficacité prouvée, ainsi qu’une ligne de briquettes écologiques fabriquées à partir de sous-produits recyclés de l’olivier.

Selon les chiffres de Morocco Foodex, cette dynamique d’innovation a porté ses fruits. Au cours de l’année écoulée, les exportations marocaines de produits agroalimentaires vers les États-Unis ont atteint environ 169 000 tonnes, enregistrant une croissance de 65% par rapport à 2019 et de 59% par rapport à 2021.

Les États-Unis sont considérés comme un pays cosmopolite, avec une grande diversité entre les différents États. Cette diversité de la population contribue à la richesse du pays et à l’émergence de nouvelles tendances de consommation axées sur la santé et le régime méditerranéen. Cela fait du marché américain un marché à fort potentiel pour les produits marocains.

Dans ce contexte « prometteur », selon un autre opérateur marocain, l’huile d’olive marocaine est reconnue pour sa grande qualité gustative, sa traçabilité et sa richesse en acides, en antioxydants et en polyphénols naturels. Ces facteurs clés contribuent à consolider la position du Maroc sur le marché américain.

Le marché américain des aliments spécialisés devrait atteindre 207 milliards de dollars d’ici la fin de 2023, enregistrant une croissance significative par rapport aux 194 milliards de l’année précédente. Ces aliments représentent également 22% des produits d’épicerie, soit près du double d’il y a dix ans.

avec MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page