Auto-MotoNewsslide

Les marques automobiles les plus touchées par des défauts de fabrication en 2023

Chaque année, la Cote d’amour des constructeurs évalue la qualité des véhicules en se basant sur les retours des distributeurs. Les résultats de cette année sont le fruit d’une enquête menée par Mobilians, l’organisation représentant la filière automobile en France, auprès des responsables de concessions.

En ce qui concerne les retours en après-vente liés à des défauts de fabrication, la note moyenne attribuée par les distributeurs a légèrement diminué, se maintenant juste au-dessus de la moyenne avec 5,26/10, soit une baisse de 0,6 point par rapport à l’année précédente. Malgré cela, 50 % des concessionnaires se déclarent « plutôt satisfaits » de leurs constructeurs respectifs, et 23 % affirment être « tout à fait satisfaits », soit une augmentation de 15 % par rapport à l’année précédente.

Les résultats détaillés montrent des variations significatives entre les marques, mais l’ordre général du classement correspond largement à celui observé dans le classement global. Les constructeurs japonais maintiennent leur réputation en tête du classement, avec Honda en première position, suivi de Suzuki et Toyota. Volvo, qui occupait la première place l’année précédente, se retrouve en quatrième position. MG, propriété du groupe chinois SAIC, réalise une performance notable en passant de la 14e à la 5e place.

Du côté français, Renault affiche une amélioration avec une note passant de 6,44 à 7,17/10, maintenant sa position à la 10e place, juste derrière sa filiale Dacia. En revanche, Stellantis, le groupe français, voit une dégradation continue de sa performance. Peugeot, Citroën et DS se retrouvent parmi les cinq marques les moins bien notées, avec des résultats en baisse par rapport à l’année précédente.

Dans le détail, Peugeot a perdu des places en passant de la 22e à la 24e position, perdant 1,18 point. DS n’est pas la seule enseigne premium mal notée, avec Alfa Romeo et JLR (Jaguar Land Rover) fermant le classement. Mercedes et Audi se trouvent également dans le dernier tiers du tableau avec des résultats en baisse. BMW et Mini font exception en maintenant des notes élevées, respectivement à la 7e et 6e place malgré une légère baisse par rapport à 2022.

Les mastodontes industriels que sont les groupes Volkswagen et Hyundai se situent dans la moyenne du classement, soulignant la possibilité d’une amélioration significative pour la plupart des marques. En conclusion, le classement de cette année laisse entrevoir des perspectives d’amélioration pour de nombreuses marques, soulignant la nécessité d’une attention continue à la qualité et à la satisfaction des concessionnaires.

Source : Largur.fr

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page