Finances-CréditNewsslide

IPO de CFG Bank : l’opération souscrite 34,73 fois par 23.634 investisseurs (M. Mokdad)

L’introduction en Bourse (IPO) de CFG Bank a été souscrite 34,73 fois par 23.634 souscripteurs, a annoncé, lundi à Casablanca, le président du Conseil d’administration de la Bourse de Casablanca, Kamal Mokdad.

“Cette introduction a suscité un très grand engouement de la part des souscripteurs. On a frôlé les 23.000 investisseurs, dont plus de 22.000 personnes physiques”, a précisé M. Mokdad lors de la cérémonie de première cotation du Groupe.

Le montant global souscrit à l’issue de cette opération s’est élevé à près de 21 milliards de dirhams (MMDH), correspondant à plus de 189 millions actions demandées, avec un taux de satisfaction global de près de 2,88%, a détaillé M.Mokdad.

Les investisseurs institutionnels marocains représentent 96,08% pour 3,92% d’étrangers. Les personnes morales ayant souscrit à l’IPO sont principalement de nationalité marocaine (99,96%), tandis que les étrangers représentent 0,04%, alors que 98,84% des personnes physiques sont marocaines et 1,16% étrangères.

Au détail des personnes physiques, les mineurs représentent 23% du nombre de souscripteurs, la tranche d’âge 18 à 24 ans représente 4%, le roupe 25-35 détient une part de 16%, celui ces personnes âgées entre 35 et 60 ans 42%, tandis que les seniors s’accaparent une part de 16% également.

Par région, les 14.078 investisseurs issus de Casablanca-Settat ont raflé 76,22% des actions, tandis que les 3.695 souscripteurs des Régions de Rabat-Salé-Kénitra, les 1.703 de Fès-Meknès et les 1.573 de Souss-Massa se sont accaparés respectivement 11,41% des actions, 3,17% et 3,15%.

Au top 10 des nationalités des souscripteurs étrangers figurent les Emirats Arabes Unis, la France, l’Afrique du Sud, l’Irlande, l’Espagne, le Canada, l’Italie, l’Algérie, le Liban et la Belgique, avec des taux de satisfaction respectifs de 1,58%, 3,95%, 1,55%, 1,54%, 3,73%, 7,72%, 18,9%, 2,44%, 21,85% et 27,01%.

Pour M.Mokdad, cette opération va permettre à CFG Bank de renforcer ses fonds propres, d’accélérer son développement, mais également de partager les résultats de sa croissance avec ses salariés et ses clients.

“En 30 ans, CFG est passée d’une banque d’affaires à une banque universelle indépendante, qui a pu séduire de nombreux investisseurs, et accompagner plusieurs introductions en bourse”, a rappelé M.Mokdad, notant qu’elle entre à présent dans une nouvelle ère et s’engage dans une voie de croissance pour elle-même, pour ses clients, ses salariés et son marché.

Il a par ailleurs souligné que la bourse est un outil important qui permet de renforcer les capacités financières du secteur privé et public, mettant en avant l’accompagnement de la Bourse de Casablanca au profit des entreprises marocaines et du secteur financier pendant la période post-Covid.

Pour sa part, le président du Conseil d’Administration de CFG Bank, Adil Douiri, a noté que la Bourse de Casablanca est un partenaire permanent de CFG Bank, relevant que la Banque compte renforcer ses contributions au développement du secteur financier marocain, et consolider davantage ses infrastructures digitales pour mettre à niveau ses services.

M. Douiri a ainsi fait part de la ferme volonté de CFG d’accélérer son plan de développement, remerciant les membres du syndicat de placement, les régulateurs du marché financier, à savoir la Bourse de Casablanca et l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), ainsi que les actionnaires qui ont été courageux de financer CFG Bank avec des montants importants.

La valeur est cotée en continu à partir de ce lundi, sous le libellé “CFG BANK” et le code ISIN MA0000012627.

Source : MAP Business

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page