Culture LoisirsNewsslide

Marketing digital: voici les principaux insights pour des campagnes efficaces

Brandwatch, membre du groupe Cision, dévoile dans son Baromètre Social Media une analyse approfondie des mentions de 347 marques sur les réseaux sociaux, fournissant des insights marketing précieux.

Cet article révèle les conclusions tirées de l’étude menée par Matthieu Eugène. L’année 2023 a été marquée par des changements significatifs sur les réseaux sociaux, tels que la transformation de Twitter en X et l’arrivée de la nouvelle plateforme Threads propulsée par Meta. Face à ces bouleversements et aux évolutions constantes des algorithmes, comment les marques peuvent-elles se démarquer sur les réseaux sociaux ?

Pour répondre à cette question cruciale, Brandwatch, leader mondial du social listening, a entrepris une analyse approfondie des médias sociaux, passant en revue huit secteurs d’activité et 347 marques. L’objectif était de dégager les tendances actuelles et de fournir des insights pertinents pour comprendre le comportement des internautes. Ce baromètre complet offre aux marketeurs et aux professionnels du secteur les moyens de créer des stratégies commerciales viables pour l’année à venir.

Voici les cinq enseignements principaux issus du rapport :

1. La part de voix : Sur le réseau social X, les marques n’initient que 1,51 % des discussions qui leur sont liées, soulignant que ce sont les consommateurs qui dirigent majoritairement ces échanges en ligne. Cela offre aux entreprises une marge de manœuvre importante pour influencer davantage le récit.

2. Les jours avec le plus de mentions : Mercredi et jeudi sont les jours où les mentions de consommateurs liées aux marques sont les plus nombreuses, selon l’analyse de 445 millions de mentions par Brandwatch. Cette tendance est particulièrement marquée dans les secteurs des technologies grand public, de l’automobile, de l’énergie et des services alimentaires.

3. Le genre : Sur X, les hommes ont tendance à discuter davantage des marques que les femmes (de 61 % à 70 % selon les secteurs). Le clivage est moins prononcé dans les secteurs du retail et du divertissement, contrairement à l’automobile et aux technologies grand public.

4. L’évolution des sentiments : Le ressenti des consommateurs varie selon les secteurs. Les marques liées aux services alimentaires font face à une explosion des sentiments négatifs, avec 29 % de commentaires négatifs contre seulement 10 % de commentaires positifs. Cette situation peut s’expliquer par l’inflation et certaines pratiques décriées de l’industrie agroalimentaire.

5. L’écart générationnel : Les différentes générations n’ont pas les mêmes centres d’intérêt, influençant les mentions des marques sur les réseaux sociaux. Les baby-boomers échangent davantage sur le secteur de l’énergie, tandis que la Gen Z est plus orientée vers le divertissement.

Le rapport de Brandwatch met en lumière trois tendances dominantes dans le domaine des médias sociaux. Tout d’abord, l’avènement des outils d’IA générative a transformé la manière dont les entreprises et les marketeurs abordent la création de contenu, la représentation visuelle et l’engagement des clients sur les réseaux sociaux. Ensuite, la fragmentation croissante des réseaux sociaux, alimentée par l’arrivée de nouvelles solutions telles que Threads de Meta et des réseaux décentralisés comme Bluesky. Malgré cette fragmentation, le nombre d’utilisateurs sur les réseaux sociaux augmente, incitant les plateformes à améliorer constamment leurs services pour mieux servir leur public. Enfin, l’influence prédominante des avis en ligne, que 99,9 % des clients lisent lorsqu’ils effectuent des achats en ligne, selon un rapport de PowerReviews. Ces avis exercent une influence significative et doivent être au cœur de toute stratégie marketing moderne.

Source: blogdumoderateur.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page