Hôtels-VoyagesNewsslide

LGV Marrakech-Agadir : l’ONCF dément avoir attribué le marché à une entreprise chinoise

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a démenti les informations diffusées par certains supports, selon lesquelles la réalisation de la ligne à grande vitesse (LGV) Marrakech-Agadir aurait été attribuée à une entreprise chinoise.

L’ONCF, « dans un souci de transparence et afin de lever toute équivoque », apporte des éclaircissements dans un communiqué « suite au relai par certains supports d’informations totalement erronées sur l’attribution de la réalisation de la LGV Marrakech-Agadir à une entreprise chinoise ».

« Dans le cadre des études prospectives pour le développement futur du réseau ferré national, l’ONCF a attribué, le marché des prestations d’études d’Avant-Projet Sommaire de la liaison à grande vitesse Marrakech-Agadir au cabinet d’études Chinois CRDC (China Railway Design Corporation) », précise l’Office.

Et d’ajouter que « cette attribution a fait l’objet d’un appel d’offres ouvert international auquel ont participé plusieurs cabinets, parmi lesquels le bureau d’études chinois a été retenu, en raison de son offre mieux-disante ».

« Une fois le projet de ligne à grande vitesse arrêté et à l’issue de toutes les études, un plan de réalisation avec toutes les composantes sera adopté. Il fera l’objet d’une communication adéquate et transparente », conclut l’ONCF.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page