Bien-Etre SantéNewsslide

Médicaments: Doliprane en tête des marques consommées au Maroc

Les ventes de médicaments connaissent une croissance remarquable au Maroc, avec un bond de 4,5% enregistré en 2023. Ce dynamisme s’explique en grande partie par l’extension de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), bénéficiant à des millions de Marocains. Les chiffres publiés exclusivement par Les Inspirations Eco révèlent un chiffre d’affaires de 15,81 milliards de dirhams et la vente de 451 millions de boîtes de médicaments en pharmacie au cours de l’année 2023.

Le Doliprane occupe la première place du podium avec 32,1 millions de boîtes écoulées, générant près de 290 millions de dirhams de chiffre d’affaires. Ces ventes, effectuées via les réseaux des grossistes et des pharmacies d’officine, représentent 80% des volumes, le reste étant constitué d’achats effectués par le ministère de la Santé via des appels d’offres publics.

Cette expansion du marché pharmaceutique est étroitement liée à l’extension de l’AMO, le médicament représentant désormais 33% des dépenses de cette assurance. Cette tendance devrait se poursuivre avec l’amélioration de l’accès aux soins pour la population. Selon les estimations du ministère de la Santé, la consommation moyenne de médicaments par habitant est passée de 414 dirhams en 2013 à 568 dirhams en 2023.

Dans ce contexte, les laboratoires pharmaceutiques se préparent à répondre à une demande croissante pour les traitements des maladies chroniques, notamment les affections de longue durée (ALD). Dans le top 10 des sociétés pharmaceutiques, cinq sont des laboratoires marocains, avec Bottu en tête du classement en termes de chiffre d’affaires de ventes hors appels d’offres de l’État, suivi de Pharma 5, Sothema, et Laprophan.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page