Auto-MotoNewsslide

Célébration du 60ème anniversaire de la Ford Mustang : Retour sur ses origines

Depuis plus d’une décennie, la Ford Mustang caracole en tête des ventes de voitures de sport à l’échelle mondiale, avec plus d’un million d’unités vendues depuis son lancement international en 2015 et plus de 10 millions depuis sa première apparition le 17 avril 1964 à la Foire mondiale de New York.

Avec son capot allongé, son coffre compact et ses traits résolument sportifs, la Mustang a su conquérir le cœur du public dès sa sortie, les concessionnaires ayant enregistré 22 000 commandes le premier jour. Nous revisitons aujourd’hui les débuts de cette légende.

Lancée en 1964 aux Etats-Unis, la Ford Mustang était proposée à 2.368 Dollars, pesait 1.166 kg, et était équipée d’un moteur six cylindres de 170 pouces cubes et d’une boîte automatique à trois vitesses, montée au sol, pouvant accueillir quatre passagers. Son succès fulgurant est incontestable ; elle était tellement prisée qu’au Texas, 15 acheteurs ont surenchéri sur un même véhicule. Le gagnant a même demandé à passer la nuit dans le véhicule pour éviter qu’elle ne soit vendue pendant que son chèque était en cours d’encaissement.

Ford s’attendait à vendre environ 100.000 véhicules la première année mais en a écoulé 417.000 dans les douze mois suivants, et le millionième exemplaire avait été vendu dès 1966. Cependant, l’engouement pour la Mustang dépassait le simple cadre du véhicule ; durant la période de Noël 1964, les parents ont acheté 93 000 petites Mustangs à pédales pour le plaisir de leurs enfants.

Quel était donc le secret de l’attrait de la Mustang ? Anticipant une augmentation de 40% de la population âgée de 15 à 29 ans aux États-Unis (et ailleurs dans le monde) entre 1960 et 1970, Ford a développé un modèle innovant destiné à séduire une jeunesse réticente à conduire les voitures traditionnelles de leurs parents. Ce public était à la recherche de sièges baquets, de leviers de vitesse montés au sol et de moteurs à haute performance.

Ford avait donc établi les spécifications pour ce nouveau modèle : il serait compact (ne dépassant pas 180 pouces), léger (moins de 1.100 kg) et plus accessible en termes de prix. Son design devait évoquer le profil bas de la Ford Thunderbird, proposer quatre places et assurer une conduite agréable.

Les prototypes Mustang I et II ont été baptisés en l’honneur du célèbre avion de chasse P-51 Mustang de la Seconde Guerre mondiale, mais ils sont aujourd’hui inextricablement liés à l’image du cheval sauvage, au point d’être surnommés les  » pony car « .

L’un des principaux attraits de la Mustang était sa flexibilité à répondre aux souhaits de l’acheteur, variant d’un modèle de base simple à une version haute performance impressionnante, voire luxueuse. Elle offrait la gamme d’options la plus étendue jamais proposée par Ford.

Depuis ses débuts, la Ford Mustang a évolué en termes de dimensions et de puissance, subi des transformations stylistiques majeures, survécu à des crises pétrolières et affronté de nombreux concurrents. Initialement proposée uniquement aux États-Unis, elle est devenue une voiture de renommée mondiale, désormais vendue dans plus de 140 marchés, y compris en Europe, en Australie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Au cours de ses 60 ans de présence sur le marché, la Mustang a conservé son attrait et sa popularité mondiaux, se hissant au sommet des ventes de voitures de sport avec plus d’un million d’unités vendues à l’échelle mondiale depuis 2015 et environ 10 millions depuis son lancement en 1964.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page