slideAuto-MotoNews

Triporteurs et trottinettes électriques : une réglementation dans le pipe législatif

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a transmis un projet de décret au Secrétariat général du gouvernement pour réglementer la conduite des triporteurs et des trottinettes électriques. Ce projet vise à adapter la loi 52.05 du code de la route aux nouveaux moyens de transport en définissant les notions d’«engin de déplacement personnel motorisé» et de «vélo à pédalage assisté». Il impose des équipements de sécurité tels que des feux de position et des phares, et fixe des caractéristiques techniques spécifiques pour ces véhicules.

Le décret introduit des mesures pour garantir une conduite sécurisée et simplifier les procédures administratives auprès de l’Agence nationale de la sécurité routière (Narsa). Les véhicules concernés devront respecter des normes strictes, notamment une vitesse maximale de 25 km/h pour les engins motorisés et des moteurs ne dépassant pas 250 watts pour les vélos à pédalage assisté. Les modifications comprennent également des critères de poids et de dimensions autorisés, renforçant ainsi la sécurité sur les routes marocaines.

Cette initiative reflète l’engagement du gouvernement à intégrer de nouveaux modes de transport dans le cadre législatif existant, tout en assurant la sécurité des usagers.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page