Statut auto-employeur: décryptage d’un succès inattendu

statut auto entrepreneur succes 10 juin 2016 carriere formation

statut auto entrepreneur succes 10 juin 2016 carriere formation

20.522 personnes ayant décroché la carte de l’auto-entrepreneur à fin 2016. L’objectif du gouvernement est d’arriver à 100.000 en 2020. Il risque à ce rythme de dépasser ses prévisions. Ce qui dénote de l’engouement pour le moins surprenant pour ce dispositif qui n’offre aucun avantage financier ; mieux il fait introduire l’auto-entrepreneur dans le cercle du formel et des payeurs d’impôts. Comment expliquer une telle réussite ? La facilité de la procédure est mise en avant comme première raison. En effet, il suffit de présenter sa CIN dans un des guichets homologués à cet effet et le tour est joué! La volonté de l’Etat de ne pas rater ce coup est à ce niveau des plus manifestes. Il y a également la levée de la contrainte de disposer d’une adresse professionnelle : son propre domicile suffit pour local reconnu. Mais encore! Au-delà de toutes ces considérations d’ordre technique, il faudrait peut être y voir la manifestation d’un certain changement de mentalité amorcé chez les jeunes actifs. Mentalité par rapport à l’informel. Ils semblent en effet, de plus en plus, préférer la légalité, la transparence et le respect de la loi aux méandres de l’informel et ses pratiques rocambolesques. Le profil des auto-entepreneurs confirme cette analyse. En effet, selon les chiffres du département Bouhdoud chargé de la PME 54% travaillent à domicile, c’est-à-dire devant un PC. Ce qui laisse penser à toute cette nouvelle génération de mobile boomers disposant de deux pages Facebook au  minimum et un compte Pay Pall…Le commerce non sédentaire représente 18% du total (imaginez le commercial Bac+2 au volant de sa Kango faisant le tour des villes avec ses marchandises…) En revanche, l’artisanat, qui est en fait la cible première du statut, ne fait en revanche pas le plein. Ceux travaillant en atelier ou chantier représentent au total 7%…! Pourquoi d’après-vous?

Morale de l’histoire

Le changement de mentalité que laisse entrevoir le succès du statut auto-entrepreneur pousse à détecter un changement au niveau même du rapport à l’Etat : on cherche la transparence et on l’assume et on voudra donc avoir un retour de transparence dans le même ordre. Pas mieux pour bâtir une démocratie active qu’un contribuable exigeant.