Anas Sefrioui se met au café pendant le Ramadan

Les casablancais qui se rendent du côté du boulevard Kennedy ont du le remarquer : il y a du nouveau dans le coin. Il y a en effet l’école britannique et le nouvel hôtel dont on ne voit pas trop l’enseigne ; mais…plus loin en allant vers la corniche ? Il y a la galerie Prestigia qui affiche des banderoles La Durée! Oui on vend de la durée dans la galerie immobilière là où il y a des tableaux Glaoui à perte de vue (avec un brin d’exagération)…De quoi s’agit-il exactement ? Il ne s’agit que de formules after ftour pour le moment. Mais qu’est ce qui empêcherait que cela devienne des after works après le Ramadan ou un restaurant en bonne et due forme ouvert toute l’année ? En effet, cette avenue, jadis interdit d’accès au commerce grand public, devient depuis quelques années les nouveaux Champs Elysées de la métropole notamment pour les cafés haut de gamme ou ciblant en tout cas un certain pouvoir d’achat (Paul, Fauchon, Starbucks, etc.). Le mieux à faire donc lorsqu’on a un emplacement aussi idéal que celui de la galerie Prestigia est d’ouvrir un café surfant sur la vague. Les managers du groupe Addoha, propriétaire de Prestigia, ont du envisager cette possibilité plus sérieusement aujourd’hui que le secteur immobilier s’installe dans la méforme et qu’aussi bien les ventes que les comptes ne sont pas au beau-fixe. De son côté La Durée aurait là une belle vitrine pour enfin convaincre les casablancais à mettre un terme à la phase test et passer à la phase rush.

Enfin, il pourrait après tout très bien s’agir d’un partenariat ponctuel mais bien prestigieux pour animer la galerie la durée d’un ramadan…

Commentaire Facebook