Le Prix Tamayuz 2017, rend hommage à la femme marocaine à l’occasion de sa journée nationale

Un bel hommage a été rendu à la femme marocaine, le mardi 10 octobre à Rabat, à l’occasion de la troisième édition du Prix Tamayuz (excellence), qui récompense les initiatives portées par des femmes entrepreneuses qui se sont illustrées dans la « création d’entreprises féminines » à vocation sociale.

A l’initiative du ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, en partenariat avec la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT) et la radio Aswat, ces récompenses ont été attribuées en présence d’éminentes personnalités de la vie politique, économique et de la société civile, mardi 10 octobre au Théâtre Mohammed V à Rabat.

Sept projets solidaires, à forte utilité sociale, étaient en lice pour cette troisième édition qui se voulait avant tout être un hommage à la femme marocaine. Derrière ces projets, on trouve des femmes de tout âge et de tous horizons, qui se sont lancées dans l’aventure de l’entreprenariat avec des projets résolument innovants et solidaires.

3 prix ont été remis suite à la cérémonie TAMAYUZ 2017 :

1er prix : 

Fatima Zahra Beraich avec la société biotechnologique BIODOME, qui offre aux agriculteurs la possibilité de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et de traiter des déchets de l’exploitation. La société emploie actuellement 6 salariés.

2ème prix :

Aicha Aarabi avec sa société A2R, spécialisée dans la production et la vente de produits cosmétiques naturels marocains, sous la marque Bionnor. Fondée en 2013 à Casablanca, elle compte d’ores et déjà 30 points de services dans différentes villes  et emploie 10 salariés dont 9 femmes.

3ème prix 
partagé en ex-æquo entre :

Wafa Kiran 
pour son projet ZINE&ZWINE, qui consiste à créer des objets de décoration destinés aux professionnels, promoteurs, architectes et particuliers. Son entreprise emploie 10 salariés dont 9 femmes.

Zineb Zaki, gérante et co-fondatrice du portail m3alem.com destiné aux artisans afin de les aider à trouver des opportunités de travail.  M3alem vise avant tout à contribuer à une économie solidaire et sociale. Le projet emploie 3 salariés dont 2 femmes.

Latifa Echihabi, Taïb Aisse, Khadija Azbane Belkadi, Wafaa Bendourou, Khadija Idrissi Janati & Adnane Addioui ont composé le jury de cette troisième édition, sous la présidence de Saloua Karkri-Belkeziz.