Succès du Club Afrique Développement Mission multisectorielle d’AWB

attijariwafa bank 26 septembre 2016 finances credit

Le Club Afrique Développement (CAD), du groupe Attijariwafa bank, a organisé les 26 et 27 octobre 2017 à Casablanca, la 5e mission multisectorielle de l‘année autour du thème : « Quels leviers de financement de projets en Afrique ? ».

La mission, succédant à celles opérées en Côte d‘Ivoire, au Mali, au Cameroun et au Sénégal, a réuni les opérateurs économiques et membres du Club de 9 pays du continent : Cameroun, Côte d’Ivoire, Congo, Guinée-Conakry, Mauritanie, Mali, Maroc, Tunisie et Togo.
Plus de 200 rendez-vous d‘affaires ont été programmés sur les deux jours en particulier dans les secteurs des énergies renouvelables, le commerce et
la distribution, la chimie-parachimie, l‘agro-industrie et la pêche, les BTP et l‘immobilier.
À cette occasion, un panel de haute facture infrastructures animé par M. Koenraad Beckers, CEO – Albatros Energy, M. Badr Benyoussef, Directeur du
Développement – Bourse de Casablanca, M. Younes Addou, Vice-Président Finance – OCP Africa, M. Koffi Klousseh, Director Project Development – Fonds Africa 50 et Mme Lamia Merzouki, Deputy General Manager – Casablanca Finance City (CFC), s‘est attelé à examiner les leviers de financement de projets sur le continent, enjeu majeur pour une croissance durable et inclusive. Pour rappel, le continent africain a besoin de près de 200 milliards US$ de financement par an selon la commission économique pour l‘Afrique. Or, pour le seul secteur des infrastructures, le continent n’arrive à mobiliser que la moitié du besoin annuel de financement estimé à près de 100 milliards de dollars.