Particuliers, vache-à-lait des Autoroutes du Maroc

autoroute peage trafic bouchon 5 septembre 2016 service public

En 2016, les particuliers ont spécialement contribué à renlouer les caisses d’Autoroutes du Maroc (ADM). En effet, à la fin 2016 de l’exercice écoulé, les recettes de la société publique ressortent en augmentation de 12% à 3,1 milliards de dirhams contre 2,7 milliards en 2015.

D’après le rapport d’activité de l’entreprise, les véhicules légers (soit une majorité de particuliers) participent à hauteur de 69% dans la constitution de ce gâteau de recettes. Cela quand les poids lourds représentent 31%.

ADM explique cette embellie par une hausse du trafic global sur tout son réseau.

Elle omet visiblement d’expliciter le rôle joué par les augmentations successives des tarifs de péage.

D’ailleurs, le chiffre d’affaires a augmenté de deux chiffres bien que la société ait connu plusieurs vagues de grèves des opérateurs de péage.

Mais est-ce que tout cela serait suffisant à extirper ADM de sa crise d’endettement? Pour rappel, à fin sa dette s’élevait à 41 milliards de dirhams, soit presque 15 ans du CA actuel!!