Cartes Bancaires, ça sert majoritairement à retirer du cash!

Le consommateur marocain est un adepte du cash au point de ne voir en sa carte bancaire qu’un moyen technologique pour avoir… du cash!

C’est en tout ce que permettent de relever les statistiques du CMI pour l’année 2017.

Ainsi, les retraits ont totalisé « 84,7% en part du nombre d’opérations de cartes bancaires et 91,8% en part du montant ».

En effet, ce sont 242,5 milliards de dirhams qui ont été retirés par carte. Un montant qui ressort en progression de +6,9% en nombre et +8,1% en montant par rapport à la même période en 2016.

Les paiements par carte ne représentent en effet que « 14,3% en part du nombre d’opérations et 8,0% en part du montant ».

Ce qui est peut être positif c’est la variété des produits réglés par carte et qui sortent du secteurs classiques (achats de tickets d’avion, règlement factures eau, électricité, etc.).

Ainsi, toujours d’après le CMI, c’est la grande distribution qui arrive en tête avec une parte de 30,9% des paiements par cartes marocaines. Elle est suivie par l’habillement (13,7%), les restaurants (8,7%) et les stations (7,9%).

Il reste tout de même un gros bloc non défini qui capte 38,7% des paiements et que le CMI appelle autres secteurs!