La FIMME et Arts et Métiers ParisTech signe un protocole d’accord pour une coopération élargie

Dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle (PIA) qui vise à mettre en place des écosystèmes industriels plus performants en consolidant des relations locales entre les grandes entreprises et les PME, la Fédération des Industries, Métallurgiques et électromécaniques (FIMME) qui coordonne un secteur industriel stratégique regroupant plus de 1600 entreprises au Maroc a signé ce jeudi 12 avril lors de la cérémonie d’inauguration du salon SISTEP 2018 à Casablanca, un protocole d’accord pour lancer une large coopération avec Arts et Métiers ParisTech, grande école française d’ingénieurs.

Membre fondateur de l’Alliance Industrie du Futur, lancé par le gouvernement français en avril 2015 pour accompagner la 4ème révolution industrielle, Arts et Métiers accompagne en France les entreprises du secteur industriel vers ces nouvelles mutations technologiques en favorisant la création dans les territoires d’écosystèmes.

Dans le cadre de son développement à l’international, Arts et Métiers, grand établissement de la technologie qui forme plus de 6000 étudiants par an sur 8 campus et 3 instituts répartis sur le territoire français, projette l’implantation d’un 9°campus basé au Maroc dans l’éco-cité de Zenata. Ce campus, construit autour d’une plateforme technologique vitrine des technologies innovantes de l’industrie du futur, ambitionne d’accompagner le plan d’accélération industriel marocain dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans un objectif partagé de développement économique du continent africain.

Arts et Métiers propose de faire partager son savoir-faire pour accompagner les entreprises dans leur développement en intégrant, voire en créant des écosystèmes dynamiques autour de la formation initiale et continue, la recherche, l’innovation et le transfert technologique.

C’est dans ce cadre que le protocole d’accord entre la FIMME et Arts et Métiers, signé par M. Abdelhamid Souiri, Président de la FIMME et M Laurent Champaney, Directeur Général d’Arts et Métiers ParisTech, met en avant la volonté pour les deux parties de travailler ensemble pour développer conjointement la formation des techniciens et des cadres dans les domaines métallurgiques, mécaniques et électromécaniques et pour étudier la création d’un centre commun de formation professionnelle.

Première réalisation concrète de la volonté d’investissement d’Arts et Métiers au Maroc, cet accord qui se veut être un moteur dynamique pour la croissance industrielle, contribuera à l’émergence d’une société industrielle telle que préconisé par le Conseil Economique, Sociale et Environnemental dans leur rapport « Changement de paradigme  pour une industrie dynamique au service d’un développement soutenu, inclusif et durable ».