Gestion déléguée : Lydec n’est pas une fatalité

lydec2

lydec2

Lydec, véolia et autres gestionnaires délégués ne sont pas une fatalité. C’est en tout ce que l’on pourrait déduire de la déclaration du Ministre de l’Intérieur Mohand Laenser effectuée récemment à ce sujet. En réponse à une question orale à la Chambre des représentants, ce dernier a déclaré que «la gestion déléguée au niveau des collectivités locales est un choix réversible au cas où cette opération ne permet pas d’atteindre les résultats escomptés». Le ministre a souligné que le recours à cette gestion au niveau des collectivités locales demeure un choix et que les présidents des collectivités peuvent résilier les contrats et revenir à la gestion directe. Laenser estime nécessaire de procéder à une évaluation de la gestion déléguée dans la perspective de l’adoption de contrats nouvelle génération, soulignant l’importance de la qualification de l’élément humain au niveau des collectivités locales en ce qui a trait au contrôle et au suivi de la gestion déléguée.

Commentaire Facebook