Food-BoissonsNewsslide

Lait frais: Al Maraai, Anouar Invest… un tsunami en vue!

Jusque-là, le tremblement de terre du boycott a été géré entre producteurs classiques du lait frais pasteurisés: Jaouda, Centrale Danone, Jibal, etc. Mais l’avenir proche annonce un vrai tsunami avec l’arrivée sur ce marché d’opérateurs de grandes envergure.

En effet, il s’agit d’annonces non encore confirmées mais somme toute probables. On annonce ainsi l’arrivée sur ce marché du saoudien Al Maraai et du marocain Anouar Invest. Le premier aurait en effet « acheté des fermes dans «la région du Centre» et les aurait déjà équipées de matériel de pointe dans la perspective de les relier à des unités de conditionnement du lait et de ses produits dérivés. Le nouveau complexe industriel du groupe Al Maraai sera opérationnel avant la fin de l’année, voire début 2019 au plus tard. La production sera destinée tant à l’export qu’au marché local », rapporte le360 se basant sur une information du site arabophone Hespress. Le même le360 cite cette fois Maghreb Confidentiel pour annoncer l’arrivée du mastodonte Anouar Invest.

Ce dernier aurait ainsi créée une filiale dédiée baptisée La Laitière maghrébine. Celle-ci vient s’ajouter à Laitière Invest, « dont Anouar Invest est l’actionnaire de référence et qui contrôle déjà Best Milk ainsi que l’ancienne coopérative Le Bon Lait ».

Pour rappel, Anouar Invest est devenu en l’espace d’une décennie leader dans bon nombre de produits de grande consommation tel que le biscuit, le beur, les pâtes, le fromage, etc. La holding semble aujourd’hui bien maîtriser l’ensemble des composantes de la chaîne de valeurs, entre l’amont industriel, la logistique du stockage et la distribution moderne et traditionnel.

De plus, cette maîtrise métier s’appuie sur des réussites marketing et communication confirmées notamment en matière de lancement de nouveaux produits.

Son extension vers le lait ne sera finalement qu’une « simple » formalisation d’un savoir-faire déjà éprouvé. Et ça risque de faire très mal!

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page