Ménages: ralentissement de la demande à fin mars

Ralentissement des dépenses des ménages à la fin du premier trimestre 2018. C’est ce que font ressortir les derniers chiffres HCP relatif aux comptes nationaux.

En effet, “les dépenses de consommation finale des ménages ont connu une hausse de 3% au lieu de 5%”, affirme le HCP. Il s’agit donc d’un ralentissement qui a été contrebalancé par une amélioration des dépenses des administrations publiques. Leur consommation “a connu une augmentation de 2% au lieu de 1,6% au premier trimestre de l’année précédente”.

La demande intérieure, constituée des deux composantes, connait ainsi une stagnation comparée à 2017, soit une hausse de

La demande intérieure a affiché un taux d’accroissement de 4,7%.

C’est en effet grâce à cette résistance de la demande intérieur que le taux de croissance ressort une léger retrait par rapport au premier trimestre 2017: 3,2% au lieu de 3,5%.

“Cette croissance a été tirée par la consommation finale des ménages et l’investissement dans le contexte d’une inflation maîtrisée et du besoin de financement de l’économie nationale en augmentation”, note le HCP.

Commentaire Facebook