Finances-CréditNewsService publicslide

Dette souveraine: Moody’s dégrade le Maroc

De positive à stable. C’est la nouvelle perspective qu’accorde désormais le cabinet Moody’s au profil de dette de l’Etat marocain.

Le cabinet qui vient de faire cette annonce le 20 novembre déclare par ailleurs que la note du pays reste inchangée: Ba1.

Les conséquences de cette révision de perspective sont bien entendu une dette plus chère.

Mais, au-delà, elle renseigne sur les difficultés qu’a le pays à bien gérer ses finances et les équilibres entre recettes et dépenses.

« Une marge budgétaire plus faible que prévu limitera la capacité du gouvernement à absorber les chocs internes ou externes dans un contexte financier mondial qui se durcit », insiste d’ailleurs l’agence internationale.

Une situation aggravée par la baisse sensible des flux des IDE mais surtout par une croissance qui se fait de plus en plus timide.

 

Bouton retour en haut de la page