Food-BoissonsNewsslide

Prix: hausse du carburant et des eaux minérales en octobre

Une baisse de l’IPC en octobre quasi-négligeable. En effet, d’après la dernière note de l’HCP, cet indice mesurant l’évolution des prix à la consommation a baissé de 0,1% en octobre comparé à septembre 2018.

« Cette variation est le résultat de la baisse de 0,5% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires », explique le HCP.

Dans le détail, les fruits ont baissé de 4,6%, les poissons et fruits de mer de 3,1% et les viandes de 0,5%. En revanche, les légumes ont augmenté de 1,4%, les eaux minérales et les boissons rafraîchissantes de 0,2%.

Du côté du non alimentaire, la hausse a concerné principalement le carburant avec +1,5%.

Il est ainsi facile de constater que, exceptés les produits laitiers, les produits ayant fait l’objet d’un boycott en début d’année pour cherté des prix ont été parmi ceux qui ont augmenté en octobre! S’agit-il d’un rattrapage?

Sur une année, l’IPC a enregistré une hausse de 1,1%, « conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 2,0% et de la baisse de celui des produits alimentaires de 0,8% ».

Par villes, « les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Agadir et Al-Hoceima avec 0,4%, à Fès, Kénitra, Rabat et Béni-Mellal avec 0,3% et à Tétouan, Meknès et Laâyoune avec 0,2%. En revanche, des hausses ont été enregistrées à Settat et Safi avec 0,3% et à Guelmim avec 0,2% ».

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page