Immobilier, le premier semestre vu par Mubawab  

D’après les résultats de la 1ère édition du Guide de l’Immobilier de Mubawab au titre du 1er semestre 2019, la demande a connu un ralentissement surtout en début d’été que ce soit pour les appartements ou pour les maisons. Ainsi une baisse de 7% sur le 2ème trimestre est constatée. A l’inverse, l’offre marque une nette progression de 86% durant le 1er semestre pour les logements neufs et de 30% pour les logements anciens. « Quelle que soit la tendance, il apparaît comme évident que nous sommes encore loin de l’équilibre entre l’offre et la demande, dans la mesure où nous exploitons seulement 5.3% de cette dernière », commente Kevin Gormand, Co-Fondateur et Directeur Général de Mubawab.

Mubawab propose également, à travers son guide, une analyse de l’évolution des prix dans les principales villes du Maroc. Salé, Kénitra et Témara arrivent en tête du classement avec des prix au m² ayant augmenté de respectivement 4.7%, 13% et 1.2% au cours des six derniers mois. A contrario, dans la plupart des grandes villes du Royaume, l’évolution des prix des appartements connaît une phase de stabilité sur le 1er trimestre 2019 : les prix à Casablanca, Rabat, Mohammedia, El Jadida ou encore Agadir oscillent entre 0.1% et -1.6%. D’un autre côté, les villes de Tétouan, Fès, Marrakech et Tanger ont des prix qui reculent à grands pas, à l’instar de Tétouan où le prix au m² a baissé de 9.5% en 6 mois. Selon l’étude de Mubawab, les prix des logements anciens baissent. Même tendance pour l’immobilier neuf surtout au deuxième trimestre

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *