Indice des prix de consommation : L’alimentaire en hausse

prix hausse ipc hcp villes nord 26 juillet 2016 food boisson

En aout dernier, la hausse de 3,4% de l’indice des produits alimentaires et de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires a donné lieu à la hausse de 1,4% de L’indice des prix à la consommation par rapport à juillet dernier. C’est ce qui ressort de note d’information du Haut-Commissariat au (HCP) relative à l’indice des prix de consommation pour le mois d’août 2020. Selon dernière, les hausses des produits alimentaires enregistrée entre juillet et août concernent principalement les «fruits» avec 14,6%, les «légumes» avec 10,9%, les «poissons et fruits de mer» avec 6,1%, les «viandes» avec 1,6% et le «café, thé et cacao» avec 0,4%. En revanche, les prix ont diminué de 0,6% pour les «Eaux minérales, boissons rafraîchissantes, jus de fruits et de légumes» et de 0,2% pour le «lait, fromage et œufs». S’agissant des produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des «carburants» avec 0,4%. C’est à Beni-Mellal où les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées avec 2,8%. Elle est suivie de  Tétouan et Laâyoune avec 2,2%, à Errachidia avec 2,0%, à Kénitra et Al-Hoceima avec 1,7%, à Agadir, Marrakech, Oujda et Settat avec 1,5%, à Meknès avec 1,4% et à Fès, Tanger et Safi avec 1,3%. Dans ce sillage, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, a enregistré durant d’août dernier une hausse de 0,2% par rapport à juillet 2020 et de 0,6% par rapport au mois d’août 2019.