Economie/Covid-19: plus d’un demi million d’emplois perdus au Maroc!

L’impact de la crise du Covid-19 a été particulièrement fatal pour l’emploi. Plusieurs chefs de ménages ont simplement perdu leur emploi. Les dernières statistiques du HCP viennent mettre des chiffres sur le visage de la catastrophe.

Ainsi, après une tendance à la baisse durant les trois dernières années, le taux de chômage a grimpé de 3,3 points, entre les troisièmes trimestres de 2019 et de 2020. Il passe en conséquence de 9,4% à 12,7%! Evolution que qualifie le très sobre HCP de « hausse record »!

Pour cause, contre 144.000 postes d’emplois créés entre les troisièmes trimestres des trois dernières années, l’économie marocaine a perdu 581.000 postes.

Dans le détail, le taux de chômage a enregistré une forte hausse aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain, passant respectivement de 4,5% à 6,8% et de 12,7% à 16,5%. Il a également enregistré une forte hausse parmi les femmes, de 13,9% à 17,6% et parmi les hommes, de 8,0% à 11,4%. Il a connu une forte augmentation parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (5,7 points), passant de 26,7% à 32,3%.

Le taux de chômage des diplômés a enregistré une hausse de 3,2 points, passant de 15,5% à 18,7%. Cette hausse est plus prononcée parmi les détenteurs diplômes en qualification et spécialisation professionnelle (+ 4,9 points avec un taux de 24,8%), de diplômes de techniciens et de cadres moyens (+4,0 points avec un taux de 23,6%) et diplômes de l’enseignement secondaire (+4,0 points avec un taux de 18,3%).

Evolution du taux de chômage (en %)pour certaines catégories de la population aux troisièmes trimestres de 2019 et de 2020

Selon les secteurs, celui des « services » a perdu 260.000 postes d’emploi au niveau national (196.000 en milieu urbain et 64.000 en milieu rural), enregistrant une baisse de 5,2% de l’emploi dans ce secteur ;

Le secteur de l’ »agriculture forêt et pêche » a perdu 258.000 postes d’emploi (baisse de 7,9%), résultat d’une perte de 260.000 en milieu rural et d’une création de 2.000 en milieu urbain ;

Le secteur de l’ »industrie y compris l’artisanat » a perdu 61.000 postes, 44.000 en milieu urbain et 17.000 en milieu rural, ce qui correspond à une baisse de 4,8% du volume de l’emploi dans ce secteur ;

Le secteur des BTP a créé 1.000 postes d’emploi, résultat d’une création de 2.000 postes en milieu urbain et d’une perte de 1.000 en milieu rural, enregistrant une stagnation du volume d’emploi dans ce secteur.

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *