Sindibad: Yasmine Immobilier pour remplacer Alliances?

casablanca-parc-sindibad

« Oui c’est vrai c’est le premier parc d’attraction réel au Maroc. Mais ce n’est pas une raison pour nous y mettre des jeux qui datent de 1990 ». Avis d’un consommateur marocain visiblement pas très convaincu de l’offre de jeux du parc Sindibad. BtiBti de Casablanca n’est pas le seul à exprimer sa déception sur Tripadvisor, le diwan al madhalim international des consommateurs. D’autres marocains s’y mettent. « Beaucoup de d’espaces verts mais :
– soleil tapant et pratiquement pas de zones ombragées !
– attractions : vraiment 1 seule vaut le détour (le serpent), le reste est juste quelconque (n’importe quelle foire de province en France fait mieux que ça. Pour le plus grand parc d’attraction du Maroc je trouve que c’est carrément insultant cette pauvreté d’ambiance. Trois ans d’attente et de travaux pour ça?!!! »; a-chouar, un autre usager casablancais, est visiblement bien remonté que le premier.

Ces avis ne diffèrent pas réellement de ceux exprimés offline.

Il faut dire aussi que la relance de ce parc emblématique a pas mal pâti des difficultés financières du groupe Alliances, maître d’oeuvre et un des principaux actionnaires  (avec la holding Somed). Des difficultés liées à la crise immobilière ayant frappé le secteur ces dernières années. Le groupe s’est finalement délesté en mai dernier de ses participations dans le projet au profit de Somed qui devient seul maître à bord.

Depuis plus grand chose sur Sindibad et sa petite aventure atlantique. Mais il semble qu’il y ait aujourd’hui du nouveau avec l’entrée sur scène d’un nouvel acteur et qui ne serait autre, selon nos sources, que le groupe immobilier Yasmine. Pas plus de détails pour le moment si ce n’est le fait que c’est ce dernier qui devra assurer la gestion du parc.

Est-ce que cela va apporter le nouveau sang capable d’injecter la dose de changement souhaitée? Yasmine n’est pas plus expert en gestion de parcs qu’Alliances. Peut-être que c’est la dimension immobilière du projet qui aura le plus d’attention. On espère en tout cas que notre analyse soit démentie dans les faits, pour le plus grand bonheur des consommateurs marocains, les plus petites surtout.

Joint par nos soins, le top management de Yasmine Immobilier confirme l’intérêt du groupe pour le parc, « un intérêt déjà exprimé en 2007 lors du lancement de l’appel d’offres ». Toutefois, les responsables du groupe affirment qu’ « il n’y a encore rien de concret dans ce sens et qu’aucun contact n’est initié dans cette perspective avec Somed ».