HightechNewsslide

Les fabricants de smartphones passent massivement aux écrans OLED, adieu les dalles LCD !

Les fabricants de smartphones chinois passent massivement aux écrans OLED à cause d'une pénurie de dalles LCD. Si cela se confirme les smartphones à écrans LCD se feront rares dès la seconde moitié de l'année – exception faite de l'entrée de gamme.

Des sources de Gizchina affirment que les constructeurs de smartphones chinois sont en train de passer massivement à des écrans OLED. La pénurie de composants a en effet aussi touché les écrans LCD, notamment la production de dalles IPS haut de gamme. Du coup le reste de l’industrie a dû adapter le design des produits pour remplacer ce composant par des dalles OLED.

Si cela se confirme, cela signifie que les smartphones avec écran LCD se feront très rares dès la seconde moitié de l’année. Sauf, vraisemblablement, sur l’entrée de gamme. L’autre point d’interrogation concerne la qualité de ces écrans. L’écran est en effet souvent l’un des composants les plus chers, et les écrans OLED restent en l’occurence plus chers à produire que les écrans LCD.

L’OLED s’installe dans les smartphones et pousse la technologie LCD vers la sortie

On s’attend dès lors à ce que de nombreux fabricants achètent des écrans de moins bonne qualité que ceux que l’on voit actuellement dans les smartphones milieu et haut de gamme. Même de mauvaise qualité cette technologie a des atouts indéniables sur le LCD. Ces écrans sont les seuls à atteindre un tel niveau de contraste – ce qui est logique puisque dans la technologie OLED, chaque pixel produit sa propre lumière.

L’autre gros avantage, c’est que ces écrans sont beaucoup moins énergivores. Les écrans LCD reposent en effet sur du rétroéclairage allumé en permanence pour tous les pixels quelle que soit leur couleur. Là où la consommation électrique d’un écran OLED change selon que ses pixels soient allumés ou éteints. Ils ont néanmoins aussi quelques inconvénients.

Ils s’avèrent souvent moins lumineux que leurs équivalents LCD. Et comme leurs pixels contiennent des composés organiques relativement fragiles ils sont plus sensibles à la lumière directe du soleil, mais aussi aux burn-in (lorsque l’écran affiche une image fixe pendant trop longtemps), et ont généralement une durée de vie inférieure aux écrans LCD.

Reste que sur des appareils comme les smartphones la question de la durabilité de l’écran est moins importante que, par exemple, lorsque vous achetez une télévision. Les consommateurs renouvellent en moyenne leur smartphone tous les deux ou trois ans, ce qui reste bien inférieur à la durée de vie de ces écrans.

Source : Gizchina

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page