Culture LoisirsNewsslide

Absence du public: près de 700 millions de dirhams de pertes pour les clubs marocains

Le football marocain connaît une période très difficile et les clubs souffrent financièrement mais aussi sportivement de l’absence du public.

Depuis le début de la crise sanitaire et les matchs à huis clos, les clubs marocains ont perdu 700 millions de dirhams, selon le quotidien Al Akhbar du 29 septembre. L’absence du public est le premier facteur explicatif de cette grosse perte qui a causé plusieurs problèmes aux caisses des formations marocaines.

Selon des sources citées anonymement par le quotidien, les clubs dépensent mensuellement entre 700.000 dirhams et 1,7 million de dirhams en salaires et différents frais de déplacement et de gestion du quotidien.

Le Wydad et le Raja sont bien évidemment les plus gros perdants de cette période inédite. Les deux clubs, en plus d’avoir une masse salariale importante, ont joué plusieurs gros matchs en Ligue des Champions ou encore en Coupe Mohammed VI des clubs arabes, mais sans voir la manne financière que rapporte le public. L’un de ces matchs rapporterait facilement, en période normale, dans les 2 millions de dirhams.

Douze clubs connaissent, par ailleurs, une situation très difficile avec des déficits qui s’élèvent à plus de 30 millions de dirhams dans le meilleur des cas. Ces clubs expliquent que si la situation reste inchangée, le trou va être difficile à combler. Ils ajoutent aussi que l’absence du public les pénalise même sportivement. Le quotidien ajoute que les autorités cherchent une solution pour permettre un retour rapide du public et ainsi aider les finances des clubs.

Source: sport.le360.ma

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page