Formation-CarrièreNewsslide

Décrochage universitaire: des chiffres effrayants

Le décrochage à l'université est un phénomène qui prend des proportions alarmantes ces dernières années. Presque la moitié des étudiants quitte l’université sans aucun diplôme. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Le décrochage à l’université est en train de prendre de l’ampleur. En effet, les dernières statistiques dévoilées par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, sont très alarmantes.

Pas moins de 49.4% des étudiants inscrits dans différentes facultés du Royaume quittent l’université sans aucun diplôme, a affirmé, mardi 4 janvier, le ministre devant les membres de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des conseillers. Et de préciser que 35% des nouveaux titulaires du baccalauréat scientifique ou technique préfèrent s’inscrire dans les disciplines des sciences économiques, sociales, les lettres et les sciences humaines, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 6 janvier. Ces étudiants optent pour ces filières à cause du problème de la langue, a-t-il soulevé.

Cet état de fait, a ajouté le ministre, est à l’origine des problèmes que rencontrent ces étudiants titulaires d’une licence sur le marché du travail. Abordant l’initiative de son département en vue d’améliorer le rendement de l’enseignement supérieur, le ministre a fait savoir que 3.858 cycles de formation ont été accrédités dont 2.812 dans le secteur de l’enseignement supérieur public et 1.040 dans le secteur privé.

De même, le nombre de places dans les instituts supérieurs et grandes écoles à accès limité a augmenté pour atteindre 32.833, soit 5% de plus par rapport à l’année universitaire précédente. Dans le même sens, huit nouveaux établissements universitaires dans différentes régions dont les provinces du Sud ont été ouverts pour renforcer l’offre pédagogique et améliorer la qualité de l’enseignement.

Ces mesures ont été accompagnées par une revue à la hausse des bourses dédiées aux étudiants de 200 millions de dirhams pour atteindre plus de 2 milliards de dirhams durant cette année universitaire. Pas moins de 408.000 étudiants ont bénéficié des bourses cette année, soit une augmentation de 1.5% par rapport à l’année universitaire précédente. A noter que le nombre des étudiants dans les différents établissements de l’enseignement supérieur est de 1.177.000, soit 8.5% de plus par rapport à l’année universitaire précédente.

Source: Le 360

 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page