Auto-MotoNewsService publicslide

Face à la flambée du prix du gasoil, les routiers reprennent la grève à partir du 6 avril

Le dispositif d'aide mis en place par le gouvernement pour atténuer les effets de la hausse du prix du gasoil aurait été jugé insuffisant par les professionnels du transport. Ils viennent d’appeler à un débrayage à partir du 6 avril, rapporte le quotidien Al Ahdath, dont est tirée cette revue de presse.

Une nouvelle grève ouverte des transporteurs sera observée à partir de ce mercredi 6 avril à 10 heures. C’est la Fédération nationale du transport multimodal (FNTM) qui vient d’appeler ses membres à ce débrayage pour protester contre la hausse du prix du gasoil, estimant que les mesures prises par le gouvernement restent insuffisantes et en deçà des attentes des professionnels du secteur.

«Les mesures gouvernementales sont insuffisantes pour atténuer l’impact de la flambée du prix des carburants sur les équilibres et la compétitivité des entreprises de transport», indique un communiqué de la FNTM, en soulignant que cette situation menace l’existence et la continuité de l’entreprise de transport.

Pour s’en sortir, la Fédération nationale du transport multimodal demande à accélérer la mise en place d’un cadre légal relatif à l’indexation-carburant, afin de répercuter les variations des prix à la pompe sur les tarifs de transport, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du mardi 5 avril.

De même, les transporteurs de la FNTM demandent à récupérer une partie de la taxe intérieure de consommation (TIC), l’actualisation du coût de référence pour le transporteur, des solutions aux entreprises qui ne sont pas en mesure de rembourser leurs échéances de crédit et de leasing. Autant dire que la Fédération nationale du transport multimodal n’est pas satisfaite de l’aide directe versée directement aux professionnels et demande au gouvernement de revoir la batterie de mesures prises dans ce cadre.

Le dispositif d’aide, rappelle le quotidien, a été annoncé par les deux ministres du Transport Mohamed Abdeljalil et du Budget Fouzi Lekjaa. Il s’agit de la mise en place d’une plateforme dédiée aux professionnels du transport afin de pouvoir bénéficier de l’aide gouvernementale. La fédération de protection des consommateurs est également montée au créneau pour protester contre la cherté des produits alimentaires de base, appelant le gouvernement à prendre les mesures qui s’imposent.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page