CDG, la purge continue!

Une autre démission fracassante d’un haut cadre à la CDG. Il s’agit cette fois de Mohamed Amine Benhalima, DGA. Une information révélée vendredi 2 décembre par notre confrère médias24.com (http://www.medias24.com/MAROC/Les-plus-de-Medias-24/169071-Amine-Benhalima-quitte-la-CDG.html).

Une démission qui intervient quelques jours après celle de SG Said Laftit. Ce qui confirme qu’il s’agit bien d’une opération de purge (ou restructuration du moins) au sein de la Caisse comme nous le soutenions dans nos différents articles consacrés à la gouvernance et et RH de l’entreprise (CDG : les dessous de la démission de l’ancien SG).

Benhalima est peut être un poids plus lourd encore que Laftit qui vient d’être « débarqué ». A la lecture de son CV, on est pour le moins impressionné. Diplômé de Polytechnique Paris et Télécoms Paris, il va faire l’essentiel de sa carrière au niveau des postes clés de grandes entreprises (DG, conseil d’administration, conseil de surveillance, etc.).

Parmi ces entreprises on retrouve CGI, Fipar Holding, CIH, Lydec, Sindibad, Afriquia SMDC, Medi 1 TV, Club Med, SCR, Casanearshore, etc.

Il devient nécessaire que la CDG fasse un communiqué officiel pour expliquer au public la portée de ces bouleversements spectaculaires. Cela d’autant plus qu’elle compte plusieurs participations en Bourse. Et communiquer dans le cas d’espèce relève de l’obligation réglementaire.