Finances-CréditNewsslide

Trésor: un besoin de financement de 22,1 MMDH

La situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au premier semestre de 2022 dégage un besoin de financement de l’ordre de 22,1 milliards de dirhams (MMDH), selon le ministère de l’Économie et des Finances.

Ce besoin, augmenté du flux net des placements sur le marché monétaire (+2,9 MMDH), a été couvert principalement par le recours au marché de la dette intérieure pour un flux net de 18,4 MMDH, le flux net de la dette extérieure s’étant établi à 133 millions de dirhams (MDH), précise le ministère dans un document sur la SCRT du mois de juin 2022.

Le flux de l’endettement intérieur recouvre des souscriptions pour un montant de près de 70,9 MMDH, contre 75,6 MMDH un an auparavant, et des remboursements en principal pour 52,6 MMDH, contre 52,2 MMDH. Celui de l’endettement extérieur recouvre des tirages de l’ordre de 5 MMDH, contre 8,8 MMDH à fin juin 2021, et des amortissements de 4,9 MMDH, contre près de 5 MMDH un an auparavant.

La SCRT est le document statistique qui présente, au nom du ministère de l’Economie et des Finances, les résultats de l’exécution des prévisions de la loi de finances avec une comparaison par rapport aux réalisations de la même période de l’année précédente.

Alors que la situation produite par la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) a un caractère fondamentalement comptable, la SCRT appréhende, comme le préconisent les normes internationales en matière de statistiques des finances publiques, les transactions économiques réalisées au cours d’une période budgétaire en décrivant, en termes de flux, les recettes ordinaires, les dépenses ordinaires, les dépenses d’investissement, le déficit budgétaire, le besoin de financement et les financements mobilisés pour la couverture de ce besoin.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page