HightechNewsService publicslide

Abdelouafi Laftit généralise la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé que 24 projets relatifs à la vidéosurveillance avaient été mis en œuvre dans plusieurs villes et provinces du Royaume. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Dans sa réponse à une question écrite posée par le député istiqlalien Abdelkader El Kihel, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré que son département avait mis en oeuvre 24 projets relatifs à l’installation de systèmes de vidéosurveillance dans plusieurs gouvernorats et provinces, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison du 28 février.

C’est le cas, par exemple, dans de grandes villes comme Fès, Marrakech, Agadir, Tanger ou encore Casablanca. D’autres villes comme El Haouz, Moulay Yacoub, Khénifra, Al Hoceima, Chefchaouen et Tétouan sont également concernées. A ces projets s’ajoutent 17 autres en cours d’études ou de mise en œuvre au niveau de 12 gouvernorats et provinces, souligne quotidien arabophone.

Comme le précise le ministre de tutelle, ces projets de vidéosurveillance sont mis en œuvre en partenariat avec les collectivités territoriales et les sociétés de développement local (SDL) en vue de renforcer et élargir la sécurité dans les espaces publics des différentes provinces du Royaume. Et ce, dans le respect de la vie privée et de la liberté des citoyens.

Toujours dans le cadre de sa réponse à la question écrite du député istiqlalien, le ministre de l’Intérieur assure que les caméras de surveillance jouent un rôle dans le maintien de la sécurité publique, tant elle garantit la rapidité de la réponse des services sécuritaires face aux crimes dans l’espace public, tout en contribuant aux enquêtes ouvertes.

D’après Abdelouafi Laftit, la vidéosurveillance joue aussi un rôle dans l’organisation de la circulation, en permettant notamment d’éviter les embouteillages au niveau des axes routiers importants. Ces caméras de surveillance permettent également de gérer les déplacements de groupes, notamment en marge des matchs de football ou lors de manifestations.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page