Food-BoissonsNewsService publicslide

Ahmed Réda Chami, le président du CESE: la sécurité alimentaire dépend de politiques agricoles et alimentaires performantes et efficaces

Lors du troisième meeting ministériel de l’Initiative « AAA » tenu à Meknès, au Maroc, Ahmed Reda Chami, le Président du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), a souligné l’importance de politiques agricoles et alimentaires efficaces dans la réalisation des objectifs de développement durable. Il a déclaré que la mise en place d’industries de transformation agroalimentaire et de chaînes d’approvisionnement efficaces ainsi que le renforcement des circuits de commercialisation permettraient de promouvoir les quatre dimensions de la sécurité alimentaire.

Selon la MAP, Chami a fait référence à plusieurs politiques adoptées par le Maroc, notamment le Plan Maroc Vert, la Stratégie Générale pour une Génération Green 2020-2030, la Stratégie Halieutis, ainsi que les stratégies en matière d’énergie et d’eau, qui ont permis au pays de développer considérablement ces secteurs. Cependant, il a noté que des défis liés à l’adaptation au changement climatique, à l’utilisation efficace de l’eau et à l’intégration transfrontalière dans les chaînes de valeur régionales et les marchés d’exportation diversifiés doivent encore être relevés.

Pour surmonter ces défis, Chami a appelé à une vision concertée avec des objectifs et des cibles communs en ce qui concerne la sécurité et la souveraineté alimentaires. De plus, il a suggéré de mobiliser les financements nécessaires en incluant des composantes d’adaptation dans les budgets gouvernementaux et en organisant mieux les circuits de commercialisation agricole. En outre, il a souligné l’importance de protéger, de réhabiliter et de valoriser les écosystèmes forestiers pour réguler les cycles de l’eau, séquestrer le carbone, fournir de la nourriture et lutter contre la vulnérabilité sociale.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page