Grève des pharmaciens : Uniconso dénonce l’absence de service minimum

Aujourd’hui, les pharmaciens d’office font grève dans le Grand Casablanca. Celle-ci dure toute la journée de 9h à 20h. Au-delà des revendications professionnelles, c’est le côté consommateur qui nous intéresse ici car il semble que les docteurs en pharmacie de la capitale économique aient décidé de ne pas assurer de service minimum. Autrement dit, ils ont décidé de prendre le consommateur en otage et de l’utiliser comme bouclier humain à des fins corporatistes!

Réagissant à cela, l’association de protection des Droits de Consommateurs  Uniconso, présidée par Madih Ouadie, par ailleurs chroniqueur sur Consonews Journal, a sorti un communiqué pour se désolidariser de cette pratique, s’appuyant sur le droit marocain.

« Ne point assurer un service de garde est assimilable à une non-assistance à personnes en danger », affirme le communiqué.

« Nous condamnons fermement ce comportement indigne d’une population d’intellectuels qui met en otage les consommateurs afin de satisfaire leurs besoins purement professionnels, ignorant l’équilibre entre un droit exercé et un droit au confort d’accompagnement de santé que procurent les établissements pharmaceutiques », tonne par ailleurs Uniconso tout en appelant les pharmaciens à revenir sur le décision.